Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2010 6 19 /06 /juin /2010 09:10

 

André VEDRINES, un Pionnier de la FFESSM.

 

André VEDRINES naît le 29 Août 1928, à Frontignan, département de l’Hérault. « gosse des étangs » il est, très tôt, attiré par ce qui se passe sous la surface et commence à plonger, vers 7 ans, utilisant une paire de lunettes de calfat bricolée par un pêcheur. Il y prend goût et se livre à la pêche sous-marine pendant la guerre avec un Fusido, l’un des premiers fusils sous-marins.

Dans le Gave de PAU, il pêche…. des saumons et peut faire la fête en cette période de restrictions alimentaires.

Son premier permis de pêche sous marine, délivré par l’Inscription Maritime de Sète, date de 1952 et porte le N° 105.

Véritable pionnier de la plongée, il est aussi, dans les premiers à avoir utilisé, en 1948, la toute dernière invention de l’époque : le scaphandre autonome COUSTEAU Gagnan.

C’est une révélation qui va lui permettre d’avoir une carrière passionnante. Dans les années cinquante, pendant son incorporation dans l’armée française, en Tunisie, il fait ses premières découvertes archéologiques « des amphores à la pelle… » se rappelle-t-il.

Il va continuer son périple subaquatique, de l’autre côté de la planète, en nouvelle Calédonie ou, il vient d’être nommé chef des Économats de la Compagnie du NICKEL. Scaphandre sur le dos, il va découvrir les magnifiques paysages sous marins de l’Océan Pacifique… et aussi sa faune prodigieuse, quand quittant la bouteille, il retourne à sa première passion la chasse s / m.

Ce qui lui permettait d’épater chaque ministre de passage sur le « caillou » en lui ressortant des prises de grandes tailles… loches,. carangues, à la pointe de la flèche.

Pendant ce séjour dans les mers du sud, découvreur aussi de la bijouterie ichtyologique, il va mettre au point la dent de requin en pendentif, que l’on retrouvera en milliers d’exemplaires sur les torses bronzés de retour du club Med. Il ne profite pas de cette invention qui sera commercialisée par un commerçant de Tahiti, qui avait aperçu cette nouveauté sur ces nobles poitrines.

André rentre en France, reprendre un négoce du vin que tenait son père à Toulouse. Il est réclamé par les premiers organismes diffusant la plongée commerciale, Club Med, et Touring Club de France ; il refuse ces postes prestigieux et gratifiant sur le plan financier pour « rester avec ses copains du club subaquatique toulousain. »

Fidèle de la vie associative, il va devenir en 1956, vice-président de ce club important et entre ainsi au Comité Languedoc-Roussillon de la toute nouvelle FFESSM (fédération française d’études et de Sports sous marins) qui vient de se créer à Marseille. Il va s’y faire un grand ami : François CLOUZOT, créateur de la revue fédérale : « Études et Sports sous marins »Védrines 1956 blog

Il collabore à cette publication. Il est élu vice-président de la FFESSM en 1962. Dynamique, travailleur acharné, dévoué à la cause fédérale, il gagne la confiance de Jacques DUMAS, le Président, qui lui confie de plus en plus de responsabilités.

Devant le développement sans cesse grandissant de la Fédération, il est mis en place un poste de Directeur permanent.

Sollicité pour cette fonction, il hésite à quitter Toulouse pour un salaire nettement inférieur. C’est sa femme qui, connaissant sa passion, le presse d’accepter et c’est ainsi qu’il prend, à bras-le-corps la destinée de la FFESSM, qui s’en trouvera bien.

Il va structurer cet organisme prestigieux en lui donnant une vocation internationale, participant totalement à la création de la Confédération Mondiale des activités subaquatiques dite CMAS.

Il sera aussi celui qui, malgré de nombreux obstacles maintiendra hors Paris, à Marseille, une fédération nationale de ce calibre.

À juste titre, il deviendra Directeur Général de la FFESSM en 1993.

Francis IMBERT, Président de la FFESSM, dira de lui :

« Sur le plan de l'athlète, du dirigeant ou du professionnel, il présente les échelons d"une vie consacrée aux Sports, à la Mer et à l'Outre-Mer. Il développe à l'étranger les connaissances et l'expérience de la France dans le monde sous marin… »

Que dire de plus de ce pionnier de la Plongée de Loisirs, qui a donné sa vie à une passion débordante, qu’il s’attachait surtout à nous faire partager.

En 1997, il pose son sac de plongée sur le quai Rive Neuve, devant la « Fédé » et prend une retraite largement méritée.

Actuellement, ses mérites reconnus par tous, lui ont ouvert les portes de nombreuses associations où, son altruisme continue à l’apport d’une aide efficace et jamais refusée.

Il est entre autres, vice-président de l’Association du Musée de la plongée à Sanary, dédié à Frédéric DUMAS, un autre pionnier qui fut son grand ami.

 Védrines blog 

 

André Védrines est : 

  • Officier des Palmes Académiques

  • Commandeur dans l’Ordre du Mérite Maritime

  • Médailles d’Honneur, d’Argent, d’Or de la Jeunesse et des Sports

  • Médaille d’Or de la FFESSM

  • Médaille d’Or du Mérite Sportif de la République de Tunisie

  • Étoile d’Argent de la Fédération Espagnole des Activités Subaquatiques

  • Médaille d’Or de la CMAS

  • Officier dans l’Ordre National du Mérite

  • Chevalier de la Légion d’honneur

Citation du 24 ème corps d’Armée / 3ème Régiment de Tirailleurs Sénégalais :

« Entraîneur et soigneur excellent. »

Partager cet article

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans Les pionniers
commenter cet article

commentaires

Musée Frédéric Dumas

  • : Le blog de histoire-plongée.over-blog.com
  • Le blog de histoire-plongée.over-blog.com
  • : Édition et publication de "La Lettre de l'Association du Musée Frédéric DUMAS"
  • Contact

Profil

  • Le lettre du Musée Dumas
  • Cette Lettre du Musée Frédéric DUMAS prend la suite de celle éditée, la première fois, imprimée, en 1995.
Elle va vous tenir au courant des activités de notre association.
  • Cette Lettre du Musée Frédéric DUMAS prend la suite de celle éditée, la première fois, imprimée, en 1995. Elle va vous tenir au courant des activités de notre association.

Recherche