Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2010 6 31 /07 /juillet /2010 11:38

 

L'amphore de Frédéric DUMAS.

Quand l'ami Charly Hourcau prit en main la Tour Romane pour en faire, au titre du musée, une exposition permanente archéologique de haut niveau, il rendait ainsi hommage à Frédéric Dumas qui fut, là aussi, un pionnier dans cette science (Lire son ouvrage « Épaves antiques »)1.F Dumas 2

Charly y trouva peu de pièces intéressantes si ce n'est une amphore et une ancre antique reconstituée par Jojo Sérénon.

Cette amphore, me fut remis par Didier Martina- Fieschi, à l'époque archéologue de la ville de Sanary. Possédant un DEA dans cette matière, il gérait tous les sites archéo, tant terrestres que sous marins. Il avait trouvé cette pièce dans un local municipal.

Dès que je vis cette poterie antique, le souvenir me revint et je lui fit part de ce que je connaissais sur cette amphore :

  • Didier, c'est une amphore de l'épave des Belges, remontée par Frédéric Dumas !

Je vais vous en conter maintenant l'histoire.

C'est vraisemblablement en 1965, qu'un club de plongeurs belges découvre en baie de Bandol un gisement d'amphores. Le DRASSM n'est pas encore créé, il ne le sera qu'en 1966. C'est le Professeur Fernand Benoit, Directeur des Antiquités de Provence, Conservateur du musée Borelli à Marseille qui centralise et fait expertiser les découvertes que les plongeurs veulent bien avouer. Tous ne sont pas emprunt de ce devoir citoyen et considèrent que si certaines amphores leur apparaissent, ils ont dessus un droit de propriété.

Il n'en est rien depuis qu'un ministre célèbre, le nommé Colbert à promulgué une loi spécifiant que tout appartient à l'État.

Certes la dite loi à été amendée ou modifiée depuis, mais l'esprit reste le même. Tout ce qui est découvert en archéologie est considéré comme mobilier national.

N'étant pas assez compétent en droit subaquatique, je m'arrête là. En rappelant toutefois que pas moins de 25 organismes peuvent verbaliser le plongeur « pirate » Malgré cela...Baie bandol

Revenons donc à la découverte de nos Atrébates bruxellois. Comment le professeur en fut-il avisé ? Je l'ignore, mais les rumeurs circulent vite dans le Monde, dit, du Silence

Toujours est-il qu'il demande à Frédéric Dumas de plonger sur ce site, et de l'expertiser.

Ce qui fut fait, par ce pionnier averti et largement compétent.

calypso dumasIl dut en faire un rapport et des aussi des photographies du gisement à l'aide de son appareil de prises de vues sous marines le calypso-phot.

 

 

 

 

 

 

Cet appareil lui a été offert par la Spirotechnique qui le commercialise. Son format est de 24 x 36. Très belle présentation avec un gainage genre peau de requin

Il est surtout le premier engin totalement étanche.

Je pense que le rapport doit être maintenant dans les archives du DRASSM, ainsi que les photographies.belges 1belges 2

belges 3

Après avoir retrouvé cette amphore une seconde surprise m'attendait, quand Mr Barthélémymy Rodger, Président de l'association du musée me présenta une photocopie où je reconnu le gisement d'amphores de l'épave des Belges. (Voir ci dessus)

Continuant mes recherches, travaillant sur l'oralité de cette découverte, j'appris ainsi que Frédéric Dumas avait remonté deux amphores, une pour le musée Borelli, la seconde pour la municipalité de Sanary.. Cette dernière avait été oubliée et venait de refaire surface, si l'on peut s'exprimer ainsi.

Elle à depuis toute sa place au sein de la Tour romane.Amphore dumas

Il existe toute une aventure picaresque sur cette épave, que les plongeurs d'outre Quévrain considéraient , à tort, comme leur propriété.

Il n'y ont laissé que leur nom « L'Épave des Belges » Ils en sont ainsi honorés.

La lettre du musée ne présentant que des textes sérieux, il ne peut en être fait état ici.

Partager cet article

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans Sites et lieux historiques
commenter cet article

commentaires

jluc 03/08/2010 22:08


très bel article, et bien belles photos, du site, pour moi le nostalgique du calypsophot.
salut

tu devrais signer tes articles sur ce blog "du musée", comme tous les ateurs potentiels. je pense... ce n'est que mon avis.
jluc


ALSTERS Daniel 02/08/2010 17:38


Bravo Gérard continuons sur cette voie, l'archéologie sous marine est une branche incontournable de notre musée, je devrai plutôt dire de la ville de SANARY, cité historique de la plongée
Amitiés
Daniel


Musée Frédéric Dumas

  • : Le blog de histoire-plongée.over-blog.com
  • Le blog de histoire-plongée.over-blog.com
  • : Édition et publication de "La Lettre de l'Association du Musée Frédéric DUMAS"
  • Contact

Profil

  • Le lettre du Musée Dumas
  • Cette Lettre du Musée Frédéric DUMAS prend la suite de celle éditée, la première fois, imprimée, en 1995.
Elle va vous tenir au courant des activités de notre association.
  • Cette Lettre du Musée Frédéric DUMAS prend la suite de celle éditée, la première fois, imprimée, en 1995. Elle va vous tenir au courant des activités de notre association.

Recherche