Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 octobre 2011 5 14 /10 /octobre /2011 13:48

Le don généreux de Mr. Claude Ragot.

avatar 1Depuis quelque temps, nos pages de blog et aussi notre site internet nous occasionnent de nombreux appels. Surtout des personnes émerveillées par l’existence de notre musée, qui se souviennent de leur jeunesse et de ce matériel qu’ils ont utilisé et qui est toujours là en bon état, dont ils ne se servent plusAlors, réflexe presque conditionné, on va sur internet et là on trouve un musée de la plongée où je figure à Documentation Conseil avec mon bonnet rouge et ensuite sur le blog que je gère et mets à jour quotidiennement.

Et, il y en a des pages sur le blog, sur le site, sur mes nombreux écrits.

C’est ainsi que courant septembre Mr Claude Ragot me téléphone me parlant d’un ensemble Rebikoff Flash et caisson d’appareil photographique, qu’il est prêt à nous donner.streb 1

Et pas n’importe quel caisson, non ! Celui qui contenait un Vérascope 40.streb 2

Qu’est ce que c’est un Vérascope 40 me demandent quelques jeunes plongeurs, parce que loin de mes 78 printemps que je vais fêter dans un mois.

Tout simplement un appareil permettant la photographie stéréoscopique, voir ci dessous.streb 12

Mes connaissances en ce domaine sont bien faibles, mais sachez que le résultat obtenu par cet ensemble, vous proposait la photo sous-marine en relief. streb 5

Rebikoff,  l'inventeur du caisson destiné à recevoir le Vérascope, que j’ai bien connu, ne rêvait que de découvertes  de haut niveau pour l’époque. Il y avait pensé lui. Je vais en profiter pour vous en parler de ce diable d’homme. Pensez donc qu’il avait même réalisé « Un avion sous la mer » avec sa torpille Pégase.streb 6 Il nous l’avait prêté et nous l’avons perdu en voulant traverser la Manche. Il faudra qu’un jour je vous raconte cela. Il en parle dans son livre « Aviation sus marine ».streb 7

Pour en revenir au caisson stéréoscopique, il  a dû être fabriqué en très petite série.

Et maintenant, grace à Mr Claude Ragot, le musée en possède un. Grâce à lui c’est un peu l’aventure qui rentre, comme à chaque pièce historique, dans notre Musée.

Je crois que le Président le présentera lors du Salon de la plongée à Paris. Vous pourrez tous, le voir de plus prêt en souvenir de notre ami Dimitri Rebikoff, l’ami des scaphandriers dans les années 50/60, et qui nous a quittés en 1997.streb 3

Comme en France, il n’était pas pris au sérieux, il est parti aux USA, en Floride là-bas il a été très bien accueilli. On est toujours trahi par les siens!

Et ci dessous des images que vient de me faire parvenir notre ami Éric Souverville, où l'on voit le matériel stéréocopique utilisé par Dimitri Rebikoff et son épouse Ada.

streb 8

 

streb 10

streb 9

Partager cet article

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans Histoire des pièces des collections
commenter cet article

commentaires

jluc 14/10/2011 18:17


ça c'était du matos !
et c'est une très belle pièce de plus pour le musée, il doit en rester combien en bon état à travers le monde ?
Et on remercie de donateur, ce ne doit pas être facile de se séparer d'un objet comme celui là.
jluc


lettre-musee-dumas.over-blog.com 06/06/2012 16:11



souvent les donateurs sont heureux de voir leur matos avoir une seconde vie



Musée Frédéric Dumas

  • : Le blog de histoire-plongée.over-blog.com
  • Le blog de histoire-plongée.over-blog.com
  • : Édition et publication de "La Lettre de l'Association du Musée Frédéric DUMAS"
  • Contact

Profil

  • Le lettre du Musée Dumas
  • Cette Lettre du Musée Frédéric DUMAS prend la suite de celle éditée, la première fois, imprimée, en 1995.
Elle va vous tenir au courant des activités de notre association.
  • Cette Lettre du Musée Frédéric DUMAS prend la suite de celle éditée, la première fois, imprimée, en 1995. Elle va vous tenir au courant des activités de notre association.

Recherche