Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
19 février 2012 7 19 /02 /février /2012 10:51

Le DRASM au Musée.

Dernièrement le musé a reçu la visite de deux représentantes du DRASM.

Leur visite correspondait à la mise à jour de la liste du matériel que cet organisme du Ministère de la Culture  nous octroie en prêt pour la Tour Romane.

Rappelons que Frédéric Dumas à été l’un des premiers archéologues sous marins. Il a participé aux fouilles du Congloué en 1952, dont des pièces sont exposées au premier étage.

C’est donc, tout d’abord, dans la tour romane que le  président à reçu Mme Florence Richez et Madame Nathalie Huet devant le responsable archéo du musée, Charly Hourcau.drasm 1

Après vérification des pièces exposées une nouvelle convention à été signée.drasm 2

La montée en haut de la tour a suivie, afin de découvrir le paysage de Sanary.drasm 3

Ensuite visite de la salle Maurice Fargues, rue Lauzet, où le président présente, non pas une bouteille de vin ancien pouvant venir d’une épave, mais bien plus pratiquement une bouteille d’huile de paraffine servant au graissage du compresseur offert par Mr Cardona.drasm 4

Suite de la visite, où le secrétaire Hervé Monjoin, est présent. drasm 5

Spécialiste en muséologie il explique notre fonctionnement.

On se quitte réciproquement heureux de cette visite.drasm 6

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans Actions du Musée
commenter cet article
11 février 2012 6 11 /02 /février /2012 16:10

            Le don des Arbalètes de chasse sous marine d’un aventurier cinéaste

                                          Marcel Isy-Schwartz.donfus 5

Lors de notre séjour au salon de la plongée de paris, Lionel Isy-Schwartz est venu offrir au Président les fusils sous marins de son père Marcel Isy-swhartz, un véritable pionnier de la chasse sous marine et de la prise de vues.

A 25 ans, en 1946, il reçoit sa première arbalète, un Fusil américain mis au point par les frères Karamenko. Nous en possédons d’ailleurs deux exemplaires au musée

C’est avec le fusil ci-dessous qu’il va devenir champion de chasse sous marine au Brésil avec  un poisson de 178 Kilos. Cette arme d’origine inconnue il l’appellera le Coca Cola du nom de la marque qui a sponsorisé l’épreuve.donfus 2

Ci-dessous notre président avec ces deux pièces historiques.donfus 1

Il y sera adjoint un Baso-K Rebikoff arbalète à cliquet.donfus 3

Mais qui était donc pour nos visiteurs Marcel Isy-Schwartz

Nous vous présentons ci-dessous un excellent texte  découvert sur le  site de l’Université Populaire art et culture des villes EU-MERS-LE TREPORT dont le président Mr claude Balandrade nous à autorisé la publication

Le texte à été écrit par le Vice Président Mr Stéphane Leszek

 « Un hommage spécial a été rendu à un pionnier de la plongée: Marcel Isy-Schwartz, 85 ans, dont 60 dédiés au monde sous-marin.

L'homme au collier en dents de singe ne peut pas faire un pas dans les allées du Palais des Congrès sans être salué, de droite à gauche. Au grand dam de ses interlocuteurs, il est sans cesse hélé et les conversations avec lui sont difficiles à soutenir. Cette année, Daniel Mercier l'avait nommé invité d'honneur et le samedi 2 octobre a été l'occasion rendre un hommage tout particulier à Marcel Isy-Schwartz.

 Sur la scène, il est aussi à l'aise qu'un célèbre présentateur du journal de 20 heures. Il a l'habitude de parler dans un micro et cela s'entend. Il a l'habitude du public et cela se voit. Maintenir l'attention de son auditoire ne lui pose aucun problème. Il a tellement d'anecdotes à fournir!

"Je ne sais pas par où commencer, attaque-t-il d'emblée. J'étais un cancre à l'école et le seul diplôme que j'ai jamais réussir à obtenir, c'est mon permis de conduire." C'est la guerre qui va décider de l'orientation de sa vie. Au hasard de ses pérégrinations, pour échapper à la Gestapo et notamment à un officier qu'il a rossé à Paris, il s'est installé dans le sud de la France. Un fusil de chasse, reçu comme cadeau d'anniversaire pour ses 25 ans va lui permettre de découvrir le milieu sous-marin. Il chasse, il pêche, il se nourrit. Et un jour, il attrape un mérou de 80 kilos. Là encore, les circonstances vont se charger d'orienter sa vie. Un milliardaire Brésilien, qui l'a vu en photo dans un journal, lui propose de venir s'entraîner dans son pays "où il y a des poissons grands comme ça!!!"

 L'homme n'est pas Marseillais, mais Carioca. Isy-Schwartz brise sa tirelire et se débrouille pour aller voir sous l'eau sont si les poissons sont aussi "gros que cela".... 

Le 1er juillet 1951, il pêche dans la baie de Rio un mérou qui lui a demandé cinq heures de difficiles négociations aquatiques. L'animal pèse 178 kg. Le record du monde est battu et homologué et Isy-Schwartz fait la "une" d'un grand hebdomadaire parisien à grand tirage. Il peut réaliser son rêve: "Passer un film salle Pleyel, comme les grands explorateurs de l'époque, Tazieff, Bombard"...donfus 6 Il se rend également en Amazonie, là aussi pour combler un rêve d'enfant "aller voir les Indiens dans les tribus amazones". Il séjournera à 29 reprises au Brésil, visitant les Indiens du Haut-Xingu et produisant le premier film sur la tribu des Txucuhamaës et sur leur chef Raoni, qui lui offrira un collier en dents de singe, qu'il porte encore à ce jour autour de son cou.

Conférencier pour le circuit "Connaissances du Monde", Marcel Isy-Schwartz est aussi fondateur du club des Chasseurs Sous-Marins de France, membre de la société des Gens de Lettres et de la Société française des ex-recormdan du monde de chasse sous-marine. Toutes sa vie, il tournera des films dans des pays de rêve et les diffusera dans le circuit des cinémas, où il animera des conférences, restant proche du public.

 Après le Brésil, la découverte de la Polynésie française va encore bouleverser sa vie. Il s'y rendra 26 fois, s'émerveillant toujours et encore des bouquets de fleurs odorantes qu'on trouve là-bas.

 Un diaporama fut projeté, à l'issue de sa sympathique intervention parlée, regroupant ses diapos préférées, du Zaïre, où il fut chargé, par le Muséum d'Histoire Naturelle de Paris d'une mission d'entomologie, au Brésil en passant par d'autres pays africains. Les spectateurs présents dans la salle Spondylia eurent encore la possibilité de découvrir Tahiti, où il recommande chaudement à tout le monde d'aller "Les gens sont si gentils, les fleurs sont si belles..." 
A 85 ans, il avoue encore avoir "des projets". Comme celui de regrouper ses films pour en faire des cassettes vidéo ou des DVD. Il prépare aussi un livre sur les colliers et couronnes de fleurs à Tahiti et les exemples de bouquets, fournis lors de la projection, sont tout à fait prometteurs. Il envisage enfin, d'organiser sur la Seine, à Paris, en plein mois d'août, un concours de pirogues tahitiennes, avec la présence des Grands Ballets de danse de Tahiti... "Brigitte Vanizette, ministre du tourisme à Tahiti, est enthousiasmée par le projet. Je suis sûr que cela va aboutir." Son énergie semble inépuisable. Nul doute qu'un jour, le territoire d'outre-Mer sera lui aussi un invité de marque du festival.*
 »

Enfin, je vous conseille vivement d’aller voir le site de cette association où il est aussi fait état d’un personnage que nous connaissons bien dans le Var Alain Bombard. www.universite-populaire-eu-mers-treport.orgdonfus 7

 

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans Les pionniers
commenter cet article
31 janvier 2012 2 31 /01 /janvier /2012 15:03

LE MUSEE FREDERIC-DUMAS PRESENT A LA CIOTAT

Par Daniel ALSTERS President du Musée Frederic Dumas

                                                              L’André Malraux.drsm 1

Nous étions, à 15 heures 30 ce mardi 24 janvier 2012 sur le  quai d’honneur de La Ciotat, devant une foule très nombreuse accueillant le ministre de la Culture et de la Communication Monsieur Frédéric Mitterrand accompagné de Madame Florence Malraux,drsm 2 fille de l’ancien ministre du général De Gaulle et ancien résistant, pour procéder au baptême de l’André Malraux, le nouveau bâtiment de la DRASSM.

Ce  bâtiment construit aux chantiers H2X de la Ciotat a remplacé l’Archéonaute,  après 45 ans de bons et loyaux services. Rappelons que c’est à l’initiative d’André Malraux alors ministre de la culture que ce premier navire permit au DRASSM de mener les investigations  et de protéger les épaves de notre patrimoine sous-marin.

Invité par le DRASSM à ce baptême, une émouvante cérémonie qui m’a rappelé les années durant lesquelles j’ai eu l’honneur de commander l’Archéonaute, par vents et marées comme on put le voir ci-dessous.drsm 10

Pour cette cérémonie, j’étais accompagné par notre photographe Bernard Laire et mon conseiller Gérard Loridon.drsm 4

Nous avons noté la présence de Madame Anne Joncheray, conservateur du Musée de St Raphaël aux cotés de son époux Jean Pierre Joncheray dont les découvertes et les nombreux ouvrages sur l’archéologie sous marine font référence.drsm 5

Une foule nombreuse de passionnés…drsm 3

La bouteille de champagne est lancée avec vigueurdrsm 6

Le champagne coule sur la coquedrsm 7

Nous passons de bons moments avec les amisdrsm 8

Après s’être bien geler dans le mistral, dispersion et adieux déchirants.drsm 9

Aujourd’hui en ma qualité de  président du musée Frédéric-Dumas de Sanary sur Mer, cité historique de la plongée, j’ai le plaisir de poursuivre cette tâche de conservation et de présentation au public ainsi que les résultats des fouilles sous-marines par le Jason Archéo Sub sous l’autorité du DRASSM dans la baie de Sanary et des objets des pionniers de la plongée autonome.

En effet Sanary est la cité des « Mousquemers », le commandant Philippe Tailliez, le commandant Jacques-Yves Cousteau et l’ingénieur civil Frédéric Dumas qui fût un pionnier de l’archéologie sous-marine.

Toutes les personnes présentes furent sensibles à l’investissement personnel du ministre de la culture et de la communication à la réalisation de ce projet.

 

                                                                      

                                                                                 

 

 

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans Actions du Musée
commenter cet article
25 janvier 2012 3 25 /01 /janvier /2012 16:09

Du 13 au 16 janvier 2012 Le Musée Frédéric DUMAS était présent au 14ème Salon de la Plongée à la Porte de Versailles à Paris. Georges KOSKAS Président de L’Histoire du Développement Subaquatique (HDSF) nous avait invité à partager le Stand de l’Histoire de la Plongée. Le Club des Anciens de Comex s’est joint à nous.

Madame Hélène de Tayrac, directrice générale du salon avait mis gracieusement à notre disposition une surface de 200 m2 et la couverture assurance des pièces présentées.

La société SMR de Sanary a offert  le transport aller et retour des pièces exposées lors du salon, nous remercions tout particulièrement monsieur Alain Chevalier et Hervé Noel.

Trois thèmes cette année à ce Salon: Les Femmes, les Voyages et l’Histoire de la Plongée.

Notre Stand fut durant ces quatre jours un lieu de rencontre où jeunes et moins jeunes constataient l’évolution des équipements, permettant aujourd’hui de découvrir en toute sécurité la richesse des fonds sous-marins. Plongée Loisir, bien sûr, mais aussi Plongée Professionnelle.

Equipements d’hier avec à l’accueil le Scaphandre mis au point en 1715 par le Chevalier Pierre de Rémi de Beauve. b1

Proche de lui le «Régulateur d’écoulement des gaz comprimés» de  Rouquayrol Denayrouse, l'ancêtre du détendeur. (Collection Philippe Rousseau)

De nombreux panneaux rappelaient l’Histoire. Des photos ou dessins montraient les rencontres d’hommes qui ont marqués le monde sous-marin:  Siebe et Gorman; Maurice Fernez et Yves le Prieur; Les Commeinhes Père et Fils; les Mousquemers bien sûr Philippe Tailliez, Jacques Yves Cousteau et Frédéric Dumas; Cousteau et Emile Gagnan.

Dans la Plongée professionnelle, plus proche de nous: André Galerne et Henri Germain Delauzedans le cadre au dessus.b2

Dans les vitrines nous pouvions voir de nombreux objets d’hier qui ont marqué l’Histoire et que le Musée Frédéric Dumas et nombre de collectionneurs passionnés, avaient mis à notre disposition.b4

Au milieu de cette évocation du passé un Scaphandre utilisé aujourd’hui pour les travaux sous-marins démontrait les progrès techniques réalisés.b3De nombreux visiteurs ont écouté les explications des adhérents de nos trois associations présents sur le stand.b5

Durant ce Salon trois conférences ont été données devant un public intéressé:

1.      Le Var Berceau historique de la plongée sous-marine par Daniel Alstersb6 Président du Musée Frédéric Dumas.(auteur Gérard Loridon)b7

2.      L’Histoire de la Plongée par Michel Bourhis.b9

3.      L’Aventure des femmes sous la mer par Georges Koskas. (auteur Gérard Loridon)b10

Quatre belles journées où les souvenirs évoqués furent nombreux, où les liens d’amitié ont été resserrés, où les plus jeunes ont pu voir que le développement se fait dans l’échange d’idées.

La transmission de ce patrimoine est indispensable, elle permet l’évolution du matériel et fait apprécier au plus grand nombre ce que la mer nous offre en perçant le miroir.

Le musée Frédéric Dumas a reçu des donations de matériel, certaine de ces pièces de grande valeur historique, au total 20 pièces supplémentaires vont enrichir nos collections.

Nous avons eu de nombreuses visites dont celles de G à D :

Claude Wesly, Michel Bourhis, Serge Ximenés du GRASM, Didier George.b11

Hervé Monjoin, à D, lui dirigeait le support technique et la présentation des conférencesb12

Bébert Falco nous à honoré de sa visite, reçu par Georges Koskasb13

Qui fut remercié du travail qu’il a largement accompli représentant les trois associations. Il y prend beaucoup de plaisir avec la belle Floflo et sa gentille fille à gaucheb14

Sans oublier l’ami Philippe Rousseau qui nous a fourni les plus belles pièces de ses collections.b15

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans Vie du Musée
commenter cet article
21 janvier 2012 6 21 /01 /janvier /2012 11:46

Le premier don de l’année 2012 par Damien Doignot.

Texte paru dans www.Six-fours.net

Le travail d'inventaire mené par l'équipe du musée Frédéric-Dumas présidée par Daniel Alster, avec à ses côtés Gérard Loridon, a porté ses fruits, avec près de 800 pièces désormais répertoriées avec le nom des donateurs et des fiches explicatives. Un long labeur dont le don de la famille Boulagnon révèle la complexité du travail accompli: "il y a plus d'un an une personne nous avait donné deux objets dont un caisson étanche pour caméra, nous signalant qu'il aurait appartenu au commandant Tailliez. Et au cours d'une exposition du musée, la belle fille du docteur Boulagnon a reconnu les objets de son beau-père que sa maman âgée de plus de 80 ans avait confié à ce monsieur". Et la famille a choisi de faire un don officiel au musée Dumas, mais avec cette fois, c’est le nom de Paul Boulagnon qui apparait.don 1

Hervé Monjoin s'est chargé d'ailleurs de faire des fiches récapitulant l'histoire de tous ces bricoleurs de génie. Le docteur Paul Boulagnon est peut-être moins connu des néophytes, mais pourtant il présenta dans les années 50 un film "Sous les eaux vives de l'Atlantique", dans le même temps que le "Monde du silence" du commandant Cousteau. Ce film tourna dans les ciné clubs, la Gaumont ayant préféré miser sur le Monde du silence. Dans les années 30, Paul Boulagnon rencontra Philippe Tailliez par l'intermédiaire du suisse Jacques Grob. Ce bricoleur de génie inventait, améliorait des appareils comme des caissons étanches pour caméra, il mit au point des systèmes d'éclairage. Décédé en 2007, le musée espère bien pouvoir un jour montrer ces films.

Premier ensemble Caisson + Caméradon 2

Ouverture du caissondon 3

Un film de ce pionner. don 4

Second ensemble don 5

Ouverture caisson + caméra don 6

De nombreux objets et documents encore dans placards

L'équipe du musée avec Daniel Alster, Didier George, Bernard Laire, Hervé Monjoin a revu la scénographie complète du musée permettant aujourd'hui de cheminer intelligemment dans le lieu où désormais les objets sont parfaitement mis en valeur. Didier George, vice-président nous expliquait la signification de l'aménagement: "il s'agit d'une approche didactique, au travers des objets, on peut découvrir les obstacles qu'ont dû surmonter ces pionniers de la sous-marine et les solutions apportées". À terme le président nous disait son souhait: "on a encore beaucoup de documents, photos et livres que l’on voudrait mettre à disposition, pour que les gens puissent les consulter sur place". En attendant l'équipe du musée ira au Salon international de la sous-marine à Paris du 13 au 16 janvier, avant de revenir et préparer l'assemblée générale programmée fin février.

Dernière information et pas des moindres, le musée Dumas est désormais ouvert au public toute l'année, du mercredi au dimanche.

L’équipe du Musée de G à D :

Daniels Alsters, Bernard Laire, Mme Boulagnon, Charly Hourcau, Hervé Monjoin, Didier George. don 7

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans Histoire des pièces des collections
commenter cet article
12 janvier 2012 4 12 /01 /janvier /2012 09:05

Le président Daniel ALSTERS se trouve aujourd’hui au salon de la plongée sur le stand de 200 m2 dédié à l’Histoire de la plongée.

Notre musée partage cette structure avec le CACX (Club des Anciens de la Comex) représenté par Michel BOURHIS.

Et HDSF (Histoire du développement Subaquatique en France du réseau mondial HDS pour Historical Diving Sociéty) représenté par Georges KOSKAS, qui résidant aux environs de Paris a pris en charge, depuis un an, toute l’organisation et la mise en place. Désigné par les trois associations, il a eu un contact très amical et fait la liaison en continu, avec Mme Hélène de Tayrac, Présidente et fondatrice du salon qui nous a offert le stand.

Michel et Georges sont tous les deux membres du Conseil d’administration du Musée, ce qui explique cette réussite commune.

Aussi avant de partir et afin d’exposer sur le stand, le meilleur matériel français, Daniel, ancien Major de la Marine Nationale s’est rendu à l’école de plongée de St Mandrier.sal 1

Il lui a été offert en prêt :

- Le célèbre DC 55.sal 2

- Un scaphandre Le Prieur. Ce dernier a une longue histoire, car il a été remit en don à l’école de plongée par notre ami Philippe Paccot, qui a longtemps fait parler de lui quand il était l’un des cadres les plus prestigieux de la Sogétram.sal 3

Je vous ferais un de ces jours, une page sur l’histoire de ce matériel.

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans Actions du Musée
commenter cet article
20 décembre 2011 2 20 /12 /décembre /2011 13:15

                   Communication du président Daniel Alsters, en ce jour du 20 Décembre 2011Président

« Grace au soutien inconditionnel de la municipalité de la ville de « Sanary, Cité Historique de la plongée sous marine », le musée Frédéric Dumas, Salle Fargues et Tour Romane est ouvert de septembre à juin :

- de 15 H à 18 H, le Jeudi et le Vendredi.

- de 15 H à 19 H le Samedi et Dimanche.

Ceci, à partir du 5 janvier 2012,

En période estivale ces horaires sont élargis.

Prendre contact avec l'office du tourisme au 04 94 74 01 04

 À bientôt… Daniel »

 

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans Vie du Musée
commenter cet article
18 décembre 2011 7 18 /12 /décembre /2011 09:38

A 1

Daniel Alsters, Président de l’association du Musée Frédéric Dumas nous communique :

« …Du 16 au 21 décembre 2011 Sanary évoque le patrimoine de la ville.A 2

Il était évident que celui de la cité historique de la plongée sous marine soit particulièrement présent.

Le musée  Frédéric Dumas participe donc à cette manifestation avec le Jason Club Archéo-Sub de Charly Hourcau pour la partie archéologie sous-marine.A 5

Il y aura des visites guidées de la ville par Hervé Monjoin.

Un chapiteau est dressé devant l'hôtel de la Tour présentant une  exposition retraçant l'histoire de Sanary, des vitrines avec du matériel archéologique et  de la plongée sous-marine.

Un article de notre ami et fidèle correspondant Damien Doignot paraît sur Six Fours .Net… »

Bernard Laire le photographe attitré du Musée nous en livre un reportage photographique

Lors de la soirée inaugurale, dans la salle Fargues, rue Lauzet, tout était prêtA 3 sous le regard bienveillant du Scaphandre du Chevalier Pierre de Rémi de Beauve. A 4

Le discours de bienvenue sera de Mme Patricia Aubert, première adjointe.A 6

Suivi d’un court exposé sur le sens de cette manifestation par Mme Sandrine de Maria, adjointe à la Culture.A 7

Les membres et visiteurs présents on largement applaudi.A 8

Le tout se terminant autour d’un sympathique pot de l’amitié.A 9

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans Actions du Musée
commenter cet article
19 novembre 2011 6 19 /11 /novembre /2011 08:37

Les conférenciers du Musée au Salon de la Plongée à Parisconf sal 0

En janvier 2012 aura lieu le salon de la Plongée à Paris.

Madame Hélène de Tayrac, commissaire général était venu à Sanary lors du mois de la mer. Devant la qualité de nos collections, et leur potentiel historique, elle a décidé de mettre en place pour 2012 un stand de 200 m2 destiné à l’Histoire de la Plongée

Sanary « La Cité Historique de la sous-marine » et son musée Frédéric Dumas y auront une large place aux côtés de l’association pour l’Histoire du développement subaquatique en France ( HDSF) et le Club des anciens de Comex (CACX).

Ce salon a pour thème cette année « Les femmes dans le monde sous-marin » comportant entre autres, un large cycle d’exposés sur ce sujet.

Nous en avons donc proposé deux, choisies dans le large panel de mes conférences. 

Elles seront présentées respectivement par :

-        Georges Koskas Président de HDSF et administrateur du Musée,conf sal 1-copie-1          pour «  Des sirènes aux Scaphandrières, l’aventure des femmes sous la mer »conf sal 2

                                   -           Daniel Alsters, Président du Musée Dumas, conf sal 3                          pour « Le Var, c’est le berceau Historique de la Sous-marine »conf sal 4

Ceci n’est qu’un début, j’aurais l’occasion de vous parler beaucoup plus longuement de ce salon, où, grace à ces trois associations dynamiques « l’Histopire de la plongée » sera incontournable.

 Je m’empresse d’ouvrir, ci-dessous, un courrier de Michel Bourhis, le scaphandrier aux deux casquettes :

-        Administrateur du CACX

-        Administrateur du Musée Dumasconf sal 5

De Michel Bourhis pour le Cacx, dont acte :

Rendez-vous à PARIS à la Porte de Versailles du 13 au 16 janvier au Salon de la Plongée. J'aurai le plaisir de faire une conférence sur l'Histoire de la Plongée. Perles, nacre, corail, éponges mais aussi guerre, récupération épaves et bien sûr nourriture, les buts pour percer le miroir furent nombreux au fil des siècles. Le 14 janvier 2012 à 17h30 je présenterai 27 siècles d'histoire qui nous conduiront du temps d'Assurbanipal à une plongée à 701m, du caisson d'Alexandre le Grand à la plongée autonome. Du scaphandre de Klingert (image) à la plongée de loisir.

Amicalement

Michel  Bourhisconf sal 6

 

 

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans Actions du Musée
commenter cet article
17 novembre 2011 4 17 /11 /novembre /2011 13:27

De notre Président, qui a fait une heureuse rencontre au Salon de Marseille.

Il nous relate ci-dessous :

Gérard

Comme convenu je te fais parvenir les éléments relatifs à notre dernière donation.

Don de monsieur Armand Petit, à gauche sur la photo, avec la caméra dans les mains et à droite c'est monsieur Roubaud rencontré au festival de Marseille et ancien plongeur qui a servi d'intermédiaire et présenté par Michel Bourhis, notre administrateur très actif.

Pour la caméra voici un petit historique communiqué par monsieur Petit.

C'est une Spirocolor de 1962 16m/m film de 60 mètres autonomie environ cinq minutes en continu.cam 1

Cette caméra a une longue histoire. Elle utilisait la pellicule ci dessous.cam 3

Elle a travaillé pendant plus de 20 ans. Pour la Comex opération en Grèce avec une tourelle de plongée par 110 mètres sur un émissaire bouché.

Au large de la Tunisie sur un bateau de forage film de clampage de tête de puits de pétrole.

Opération Astragale devant l'île Riou (Marseille)

Précontinent III du commandant Cousteau en baie de Villefranche à 100 mètres de fonUn film "Les canons du silence" au large de Sormiou avec Albert Falco, ce film avait obtenu le Cygne d'Or au festival de Boulogne sur mer 

Toujours avec Albert Falco les baleines en Méditerranée, en Grèce, Corse et Espagne.

Dans les Calanques de Marseille à Cassis pendant plusieurs années.

Une centaine de sujets pour la télévision. Par exemple, les vues sous-marines du film "Le jour le plus long"tourné en Corse.

Sans oublier les prises de vues du film « Le Monocle » à Bonifacio avec Paul Meurisse et Robert Dalban.

Monsieur Armand Petit était au moment de son activité: Journaliste,cinéaste, plongeur

Voilà, je pense que Monsieur Petit peut être porté dans notre liste des « Donateurs »

À bientôt

Daniel ci dessous entre Mrs Petit et Roubaudcam 2

 

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans Histoire des pièces des collections
commenter cet article

Musée Frédéric Dumas

  • : Le blog de histoire-plongée.over-blog.com
  • Le blog de histoire-plongée.over-blog.com
  • : Édition et publication de "La Lettre de l'Association du Musée Frédéric DUMAS"
  • Contact

Profil

  • Le lettre du Musée Dumas
  • Cette Lettre du Musée Frédéric DUMAS prend la suite de celle éditée, la première fois, imprimée, en 1995.
Elle va vous tenir au courant des activités de notre association.
  • Cette Lettre du Musée Frédéric DUMAS prend la suite de celle éditée, la première fois, imprimée, en 1995. Elle va vous tenir au courant des activités de notre association.

Recherche