Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 12:27

Nous sommes toujours en 2013dans l’année commémorative de l’année anniversaire des cent ans de Frédéric Dumas.

C’est la raison pour laquelle j’ai fait paraître précédemment la plus importante de ses inventions la Bouée Dumas devenu la PA 61 Fenzy.

Mais il ne s’en est pas tenu là.

Je vais donc continuer à vous faire découvrir ce qu’il a mis au point, discrètement sans faire parler de lui. En voici les principaux exemplaires.

Le masque Pneu Goggle.

L’arbalète de chasse sous-marine en bois.

Le Slip Dumas devenu le Némo.

La sous-cutale souple.

Pourront s’y ajouter les conseils réalistes qu’il nous donnait.

Aujourd’hui, je vais vous parler du « Slip Dumas », porté par son inventeur sur la Calypso ci-dessous.aslp 1

Je l’ai utilisé, car en dotation dans mon sac de plongée alors que j’étais plongeur au GERS souvent aux cotés de ce pionnier si simple et si célèbre.

Le vêtement en question était comme toutes les tenues isothermiques de l’époque en caoutchouc mousse. Il faudra attendre encore un peu pour voir arriver des USA le néoprène d’un tout autre confort.

Ce type de matériau utilisé ne présentait qu’une souplesse relative, s’apparentant à un genre de carton mou, mais carton quand même.

Mais l’été nous plongions bras et jambes nus grâce au « slip DUMAS ».

Voir le plongeur du GERS ci-dessous en Slip Dumas et Bouée Dumas aussi.aslp 3

Mr DUMAS, avait mis au point et fabriqué ce vêtement se fermant sur le haut avec une ligne de crochets à brandebourgs raccordés par un solide cordon élastique. Pour la partie basse, un pan arrière venait se présenter par-devant. Copie parfaite de la couche-culotte pour bébés, qui se fermait avec une ceinture sous la partie haute décrite ci-dessus. Une sacrée trouvaille, car ainsi réalisé ce vêtement collait bien au corps, nous protégeant efficacement sauf pour les membres comme je le cite précédemment

L’invention de ce pionnier fut commercialisée par la Spirotechnique, qui ne lui laissa pas cette appellation d’origine que nous utilisons dans la Marine.

Du slip DUMAS, cela devint le Némo ci-dessous au Musée Dumas.aslp 2

 

 

 

Repost 0
Published by Le lettre du Musée Dumas - dans Les pionniers
commenter cet article
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 08:28


aha 1Hans Hass, né en 1929 à Vienne, en Autriche, est décédé dernièrement le 16 juin à l’âge de 94 ans.

Biologiste et très vite cinéaste, ce célèbre pionnier de la plongée et surtout de l’image sous-marine  a commencé très tôt dans ce domaine.

En 1939, alors qu’il pratique la chasse sous-marine dans les Antilles néerlandaises, il va y réaliser ses premières images.

Le navire laboratoire qu’il  a acquis en 1943 avec les succès de son premier long métrage tourné en mer Égée, sera détruit lors de la fin de la guerre.

Il en possédera un second, le Xarifa avec lequel il va parcourir les mers du globe.aha 3

Il faut souligner que son épouse Lotte est elle toute aussi passionnée et l’accompagne lors de ses croisières et plongées.aha 2

On lui doit en particulier la création de l’un des plus beaux et plus fiables des boîtiers destinés à la photographie subaquatique, le Rolleimarin qui comme son nom l’indique contient le non moins célèbre Rolleiflex.aha 4

Il aura au cours d’une existence passionnante produit 70 films.aha 5

Et écrit une trentaine d’ouvrages.aha 6

 

Il va nous laisser l’image d’un très beau couple d’aventuriers de la mer, comme on peut le voir ci-dessous.aha 7

Repost 0
Published by Le lettre du Musée Dumas - dans Les pionniers
commenter cet article
20 juin 2013 4 20 /06 /juin /2013 16:04

Frédéric Dumas…Grâce à son invention, combien de plongeurs lui doivent la vie ?

abd 1Nous fêtons cette année le centenaire de la naissance de Frédéric Dumas, il serait donc normal de rappeler son esprit créatif, dans un domaine où il a été le seul et le premier à penser à la sécurité des plongeurs.

Il a passé une grande partie de sa vie professionnelle au Groupe d’études et de Recherche sous-marine de la Marine Nationale à Toulon.

C’est là que je l’ai connu, ayant eu l’honneur et le plaisir de plonger souvent à ses côtés, où j’ai pu prendre quelques belles leçons. Il s’est très vite rendu compte que lors des plongées très profondes que nous étions amener à exécuter, par exemple pour des recherches de torpilles d’exercice perdues en rade des Vignettes à 70/80 M de fond, le plongeur pouvait en faisant des efforts se trouver mal suite à la narcose des grands fonds.

C’est alors qu’il a pensé à créer un moyen pour revenir en surface,mettant au point la bouée collerette dite par la suite « La bouée Dumas ».

 Qu’était-il de ce matériel créé en 1953 ?

La Bouée Dumas.abd 2

C’est en février 1955, que me fut remis mon matériel de plongée lors de mon intégration au GERS. Je découvris dans mon sac, la bouée Dumas.

Comme on le découvre sur la gravure jointe, il s’agit d’une collerette venant se capeler autour du cou du plongeur.

Elle se gonfle à l’aide d’une petite bouteille d’air comprimé fixé sur le côté.

Lors de la remontée, l’air se dilatant est évacué par un tube d’environ 50 Cm muni d’une soupape à son extrémité. Ladite soupape maintient l’évacuation vers le bas autorisant une faible surpression dans la bouée. Dans le prototype, il s’agissait d’un simple plomb. Par la suite Frédéric Dumas ayant prévu qu'en cas de nécessité impérieuse durant la remontée le plongeur pouvait respirer l'air de sa collerette. Il était nécessaire de ne pas laisser entrer d’eau dans la bouée, le plomb fut donc remplacer par une soupape de non retour à l’intérieur d’une bague en bronze. Le faible volume de l’ensemble ne gênait en rien la nage du plongeur et elle se révélait donc d’une grande sécurité en cas de malaise au fond, le but de cette invention.abd 3

,Évidemment il me fut demander de procéder à un essai pour me familiariser avec cet engin salvateur. On me fit descendre à 60 M, gonfler la bouée en tournant le robinet de la bouteille d’air, et me laisser remonter, tiré vers le haut tranquillement. Comme il était prévu que je puisse respirer dedans, à mi parcours je quittais l’embout de mon CG 45 et me mis en bouche l’extrémité du tuyau. Méfiant je n’aspirais que faiblement. J’en fut heureux car avec le peu d’air mis à ma disposition était largement adjoint de l’eau de mer ayant franchi hypocritement la soupape lors de la descente. Il fallait y ajouter une bonne cuillérée à soupe de talc, produit largement utilisé à l’époque pour la conservation du matériel. Celui-ci était plus ancien, presque millésimé, ayant du son introduction lors de la fabrication. En fait, pratiquant couramment l’apnée en sous-marine, je finis ma remontée en n’oubliant pas d’expirer lentement l’excédent de l’air qui risquait de se dilater dans mes poumons. Averti de cela, lors de notre entraînement je pratiquais pour ainsi dire par simple réflexe.

La fin de mon premier essai me trouva à l’aise en surface. Je fis part à Monsieur Dumas de la facilité d’usage de sa bouée. Il me répondit :

« Oui, tu as raison… on a l’impression que le Bon dieu vous tire par les cheveux *»

Cette bouée fut livrée sur sous-marins pour permettre aux équipages de l’évacuation en urgence. Elle allait devenir célèbre en devenant quelques années plus tard la bouée Fenzy.

2. La Bouée Fenzy ou PA 61

Photographie Stéphanne Barbierabd 4

La bouée Fenzy apparaît, en 1961 et il est indéniable qu’elle est la parfaite descendante de la Bouée Dumas.

D’autres modèles vont être créés avec peu de succès.

La bouée Fenzy reprenant complètement le schéma de la Bouée Dumas en l’améliorant, va se révéler à l’usage d’une parfaite fiabilité dans son usage et surtout dans la sécurité qu’elle apporte..

Comme sa créatrice, elle comporte une collerette, une bouteille d’air facilement rechargeable sur les blocs scaphandre et un tuyau annelé pour l’évacuation. Il y est ajouté une soupape pour éviter une trop forte surpression.

Grâce à l’embout fixé à l’extrémité du tuyau annelé, il est possible de la gonfler légèrement soi-même afin de faciliter l’équilibrage du plongeur.

Son appellation PA ne vient pas de Parachute ascensionnel, mais de Plongeur autonome. C’est Maurice Fenzy son fabricant,  qui va la nommer « Le Parachute du plongeur »

Titre d’un film que je réalise avec Mr Perrimond-Trouchet, le véritable concepteur de la PA 61, lui en ayant fait, au sein du GERS, la liaison avec la Bouée Dumas, largement améliorée à cet effet.abd 6

Un grand homme qui  fut mon maître à penser. Notre film sera primé lors d’un festival du Film d’exploration maritime de Toulon.

À cause de son grand succès, il ne sera jamais possible de quantifier le nombre d’incidents qui, sans cet ingénieux appareil, se seraient transformées en accidents souvent dramatiques.

J’ai eu à en vivre quelques-uns lors de plongées professionnelles à risque.

Ceci me permet d’affirmer que cette géniale invention a sauvé la vie de nombreux plongeurs.

Une invention qui va continuer à perdurer se terminant par une création américaine la stabilising  jacket, qui ne lui ressemble pas certes, mais au départ il fallait y penser.

Et cela Frédéric Dumas l’a fait, lui !

Alors, je vais me joindre à ces nombreux utilisateurs :

« Merci Monsieur Dumas » comme nous le nommions respectueusement alors que nous étions jeunes plongeurs au GERS.abd 5


 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Le lettre du Musée Dumas - dans Histoire des pièces des collections
commenter cet article
24 mai 2013 5 24 /05 /mai /2013 13:01

 

  COLLOQUE DU 1er JUIN 2013   THEATRE GEORGES-GALLI

TABLES RONDES & INTERVENTIONS // FILMS & IMAGES // SALON DU LIVRE

NB : Les horaires indiqués sont susceptibles de modifications liées à des impératifs d’emploi du temps de certains intervenants ; quelques uns sont incertains tel Claude Wesly pour les mêmes raisons ; que tous les intervenants soient déjà ici remerciés.

Le programme des films et montages photographique est en cours pour ménager quelques surprises. Chaque table ronde ou intervention est accompagnée soit de photos soit de films.

Le salon du livre qui se tient au foyer du théâtre est assuré de la présence de : HDSF, Patrick Mouton ci-dessous1
Serge Malcor, Jean-Pierre et Anne Joncheray, ci dessous,2 Franck Machu, Louis Augusto, Elie Boissin (il reste des places)

 

ACCUEIL DU PUBLIC A PARTIR DE 10H : FILM DANS LA GRANDE SALLE. SALON DU LIVRE AU FOYER.

 

10H30 PREMIERE TABLE RONDE : L’équipe formée par J.Y. Cousteau, Ph. Tailliez, F. Dumas, L. Vèche et quelques autres fut le noyau de la constitution, du GRS par la Marine nationale en 1945. Frédéric Dumas y fut recruté comme expert civil.

FDu GERS au CEPHISMER

Intervenants : CF Jord Lucas Cdt CEPHISMER, Guy Martin

FLa plongée militaire, plongeurs démineurs

Intervenants : Ecole de plongée de Saint-Mandrier, Jacques Fourniol (sr)

 

11H30 MANIFESTATION OFFICIELLE AVEC LES AUTORITES ET TOUS LES INTERVENANTS ; LECTURES DE TEXTES DE FREDERIC DUMAS ET DE TEMOIGNAGES. APPERITIF (+ COLLATION POUR LES INTERVENANTS ET LES AUTEURS) organistaion Hervé Monjoin ci dessous4

 

REPRISE DES PROJECTIONS ET DES TABLES RONDES A PARTIR DE 15H

L’ordre donné ici est provisoire

Intermède FMarseille du mythe à la réalité à travers l’archéologie sous-marine : et si Marseille n’avait pas été fondée par les grecs.

Intervenant : Elie Boissin à D ci dessous.3

FFrédéric Dumas le plongeur, ses records, ses inventions, « éminence grise » du GRS

Intervenant : Franck Machu

FL'acoustique sous-marine au service de la connaissance de l'environnement :

une approche innovante de la cartographie et du monitoring des fonds sous-marins. De la mesure à la modélisation des paysages sous-marins.

Intervenant : Claire Noël directeur ingénieur R&D SEMANTIC TS bureau d’études en océanographie acoustique, Sanary sur Mer, Jean Jarry

Intermède : FSea Odyssey - mission Orion: un linceul sous la mer

Intervenant : Jean-Michel Pontier.

FPlongée expérimentale ou et de chantier, profonde ou pas

Intervenants : Christian Boy.               

FLe contrôle des bouteilles de plongée, techniques et législation

Intervenants : Philippe Rabiller et Hervé Noël co directeurs SMR Société Méditerranéenne de requalification Sanary sur Mer

F Frédéric Dumas l’homme et l’ami

Intervenant : Jean Marin, Marcel Giujaro, André Védrines, Le médecin général Bernard Broussole ci dessous6       

F La jeunesse de Frédéric Dumas, ses carnets

Intervenants : Louis Augusto, Juliette Dumas-Tilquin, Hélène Dumas5

Intermède FMémoires et actualités de la FFESSM

Intervenant : FFESSM « 5 colonnes à la Une » ET autres films

F Du scaphandre autonome aux maisons sous et sur la mer

Intervenant : Michel Bourhis.                   

F Le sous-marin humide

Intervenant : Stéphane Rousson créateur du sous-marin jaune « Scubster »

FArchéologie sous-marine, Frédéric Dumas un pionnier ; état des lieux en 2013

Intervenants : Drassm Florence Richez, Franca Cibecchini et ou Souen Fontaine présentation de l’atlas Palm, JAS Charles Hourcau, JP Joncheray,Patrice Pomey, JAS Henri Gandon, Serge Malcor, Serge Ximenes, JAS Pierre Blanchard.

FLes grottes découvertes par Frédéric Dumas et Sans Martinez

Intervenants : Jean Marin, Marcel Decugis ( s r ) Bruno Talmitte, Frankalone, (s r ), Henri Ribot

Intermède :FLe rugby aquatique un sport méconnu

Intervenant : Frithjof Wundrack avec la CMAS (Rüdiger Huls)

FFilmer sous la mer : du 16 au 35 au numérique

Intervenant : Albert Saladini (s r) et Roland Savoye (s r), Christian Pétron (s r )                       

FLa photo numérique sous-marine en apnée ou en bouteille

Intervenants : Pierre Mongeot Les premières images, Hélène Kuntz initiation, Thibault Rauby La prise de vue panoramique en plongée , et Philippe Joachim (s r)

FLes clubs et les écoles de plongée, la formation des moniteurs

Intervenants :Jacques Dubly, Marc Cisterna, Jean-Yves Piquet CIP Bendor, FFESSM,  Claude Wesly (s r)                    

et FTourisme sous-marin : le Haven renaissance par l’art et la plongée, providence ou bombe à retardement

Intervenant : Jacques Dubly

 

Film de clôture

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Repost 0
Published by Le lettre du Musée Dumas - dans moments d'histoire
commenter cet article
16 mai 2013 4 16 /05 /mai /2013 16:33

SANARY SUR MER NUIT DES MUSEES.

Pour la troisième année consécutive l’association du Musée Frédéric Dumas (musée de l’histoire de la plongée sous-marine) créé en 1994 et le Jason Arché Sub accueillent le public pour une nouvelle et illustrée découverte des collections.

A la Tour de Sanary où se trouvent des objets issus de fouilles archéologiques sous-marine : - - Une visite guidée sur le thème des épaves de la baie de Sanary et de la rade du Brusc à 15H30 par Hervé Monjoin.

ac 4

- A 18H visite commentée sur le thème de l’histoire de la tour à l’origine de la ville de Sanary

 - De 21H à 22H sur le thème l’archéologie sous-marine est une science dont les premières bases ont été établies par Frédéric Dumas. Rendez vous donc au musée de la plongée.nuits musée sanary

Repost 0
Published by Le lettre du Musée Dumas - dans Sites et lieux historiques
commenter cet article
30 avril 2013 2 30 /04 /avril /2013 14:21

À l’occasion donc, du centenaire de la naissance de Frédéric Dumas, je viens de recevoir par mail un ouvrage sur ce grand pionnier relatant la première partie de son existence d’après le titre affiché.

Édité par les Presses du Midi à Toulon,  il n’est pas écrit par  n’importe qui, mais par Juliette Dumas-Tilquin, l’une de ses filles.adum 1

Il est intitulé « Une jeunesse qui menaçait de durer…Frédéric Dumas »

On note le concours de notre ami Louis Augusto à qui nous devons déjà « Mistral détendeur de légende »

Alors la jeunesse de Frédéric Dumas… Pourquoi pas !

Ce sera des chapitres ignorés que l’on va découvrir.

Plus tard, j’ai bien connu « Monsieur Dumas » ainsi que nous l’appelions avec respect et admiration,  alors que j’étais plongeur au GERS en 1954/1957. J’ai eu l’honneur et un sacré plaisir de plonger à ses côtés sur de grandes épaves comme l’Artésien, où il y avait quand même 55 M de fond. Aussi pour aller chercher des torpilles d’exercice perdues dans la rade des Vignettes et là, c’était plus profond. Mais avec lui on se sentait à l’aise et en sécurité.

Car, on le suivais dans ses palmes, mais lui avait toujours un regard discret vers son binôme, une attention dont nous étions fiers.

Aussi,  c’est au cours  de  ces seuls et sacrés moments que  l’on pouvait se rendre compte de son aisance de son aquacité. Cousteau ne l’a-t-il pas nommé fort justement « l’Homme poisson »

À côté de cela un monsieur discret, sympathique, toujours proche du plongeur même quand c’était de simples matelots…peut-être, un peu plus avec nous tous, jeunes et passionnés.

Je m’en suis rendu compte quand nous étions en mission à Toulouse pour filmer un schnorkel de sous-marin à l’essai.

Une plongée dangereuse dans un bassin avec un fort courant, une eau turbide, et l’engin qui crachait, dans un effrayant vacarme, des vapeurs de diesel.

Il a fait deux tentatives et devant les risques encourus, il n’a pas voulu que je plonge à mon tour.

C’était cela Monsieur Dumas.

Je pourrais en parler pendant des heures…mais attendons j’y reviendrai certainement dans un autre article de ce blog, après avoir découvert les pages de l'ouvrage mythique ci dessous :adum 2

 

Repost 0
Published by Le lettre du Musée Dumas - dans livres et parutions
commenter cet article
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 13:45

Officier de Marine,  capitaine de vaisseau de réserve, ayant à son actif plusieurs commandements dans le domaine de la plongée sous-marine, Paul Gavarry  était devenu le directeur de l’École nationale de travaux sous-marins voulue par la profession. D’un organisme balbutiant, il en fit, de suite, l’INPP, un établissement unique en France et d’une notoriété largement planétaire.

Sous ses directives, il était procédé chaque année à la formation de 500 scaphandriers français et étrangers.

Il vient de nous quitter ce 2 avril à l’âge de 82 ans.

       Ci dessous cdt Gavarry à droite ( Image Bernard Laire)

agav

« D’un vieux scaph’ au commandant Paul Gavarry… »

Adieu commandant,

À la suite de votre courrier amical d’il y a quelques jours, je pensais vous revoir bientôt à l’INPP, ce lieu qui fut l’œuvre de votre vie.

Le destin en a décidé autrement et vous venez de filer votre ancre pour la dernière fois, nous laissant tous très tristes.

Nous  à qui vous étiez heureux d’offrir un accueil plus qu’amical et sans cesse renouvelé dans ce que vous aviez décidé d’appeler « La Maison des scaphandriers »

Je conserve le souvenir de nos rencontres alors que vous étiez Cdt de l’Élie Monnier, et que l’on se retrouvait avec nos  amis René Perrimond Trouchet et le Cdt Claude Riffaud.

Aussi, quand je vous rencontrais  au Comismer vous demandant de venir prendre en main notre école de travaux sous marins.

Ce que vous avez fait, transformant de toutes pièces cet établissement, qui sous vos ordres est devenu un Institut prestigieux, faisant référence,  tant en France que sur le plan international.

Il nous faudra dire, nous les membres de Scaph’50, combien et comment vous avez formé des jeunes hommes à qui vous avez transmis la passion de notre profession.

Vous allez rejoindre toux ceux qui comme vous furent des pionniers et nous ne vous oublierons pas

Gérard Loridon.

Repost 0
Published by Le lettre du Musée Dumas - dans Les pionniers
commenter cet article
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 07:56

Les Activités Subaquatiques de Marignane ont le plaisir de vous convier à

« Maurice Fargues »

Un pionnier de la plongée sous-marine

Conférence animée par Bernard Tailliez.afag 1

La plongée sous-marine à l'air comprimé en scaphandre autonome est née en France en 1943. Un groupe d'hommes courageux (MM. Morandière, Dumas, Pinard, Tailliez, Georges et Cousteau) réunis au sein du "G. R. S. Groupe de Recherches Sous-marines" créé par le Capitaine  de Corvette Philippe Tailliez se lancèrent à la découverte du monde sous marin.

Leur travail précurseur posa les bases de la plongée et permit par la suite d'élaborer les outils qui nous permettent aujourd'hui de pratiquer notre activité en toute sécurité.

Maurice Fargues lors d’une plongée à grande profondeur pour étudier le corail.afag 2

Si certains de ces premiers "Mousquemers" connurent une carrière exceptionnelle, le nom de Maurice Fargues est quant à lui injustement tombé dans l'oubli. Membre de ce groupe lors de ces années pionnières, il perdit tragiquement la vie lors d'une plongée à 120m le 17 septembre 1947.

On peut le voir ci-dessous avec Frédéric Dumas à droite avant la plongée fatale.afag 3

Bernard Tailliez s'est associé à l'ASM pour rendre hommage à ce pionnier méconnu avec ce témoignage audiovisuel inédit qui s'appuie à la fois sur ses propres souvenirs et sur les archives de son père le Commandant Philippe Tailliez conservées au Service Historique de la Défense à Toulon.

Programme :

Projection « Mémoire d’un mousquemer », film de Christian Frasson-Botton – 28 minutes

Conférence « Maurice Fargues » - 30 minutes

Questions/Réponses.

Le Musée Frédéric Dumas sera présent lors cette manifestation par l’exposition du matériel d’époque.

 

Repost 0
Published by Le lettre du Musée Dumas - dans Les pionniers
commenter cet article
20 mars 2013 3 20 /03 /mars /2013 10:38

Ci-dessous  cette  invitation venant d’être adressée à Daniel Alsters, Président de l’association du Musée Frédéric Dumas…invit 8 avril

Repost 0
Published by Le lettre du Musée Dumas - dans Vie du Musée
commenter cet article
13 mars 2013 3 13 /03 /mars /2013 08:14

C’est en présence du Dr Ferdinand Bernhard que s’est déroulée l’Assemblée générale de l’association du Musée Frédéric Dumas à l’auditorium de la médiathèque.

La salle était comble, amis et adhérents venus nombreux pour connaître les résultats des activités de 2012 et surtout les projets pour 2013.ag13.1

Le conseil d’administration a donc pu procéder fort classiquement.

Le Président Daniel Alsters nous a présenté son rapport moral, suivi du rapport financier du trésorier, vice-président Didier Georges.ag13.2

La confiance a été votée à l’unanimité sur ces deux chapitres.

Ensuite, le secrétaire général Hervé Monjoin, dans un style bien vivant qui lui est propre et que nous apprécions tous, nous a fait part des activités du Musée en 2012.ag13.4Il nous a tout dit et surtout raconté retenant largement l’attention de la salle dont principalement :

Le salon de la plongée de Paris

Le festival de l’image internationale sous-marine de Marseille

L’art bleu, notre salon des arts appliqués du Sous-marin

L’exposition Photomed de Joan Fontcuberta qui présentait un animal mythique l’Hydropitèque.

Une plongée Vintage à Portissol avec HDSF.

Des actions auprès des scolaires, des conférences…

La participation à un film de la trilogie Pagnol par un important prêt de matériel.

La reconnaissance de notre Musée par la FFESSM suite à la visite de son Président Jean Louis Blanchard accompagné du Rédacteur Chef de Subaqua Pierre Martin -Razzi.

Le parrainage entre Sanary et l’École de plongée de la Marine nationale de St Mandrier. Ce qui fut concrétisé par la signature, en plongée à Portissol, entre le premier magistrat de la commune et le commandant de l’École

Le président est revenu sur un travail compliqué et cependant rendu nécessaire, l’inventaire complet des collections.ag13.3 Ce qui est maintenant termine et mené à bien avec la participation continuelle de notre photographe Bernard Laire présent pour réaliser les images de chaque pièce répertoriée.

Il a été fait état ensuite d’une convention signée avec la municipalité relative à un contrat de dépôt permettant  ainsi que soit assuré par la commune toutes les collections du Musée.

Le Maire prit à son tour la parole, satisfait du dynamisme du musée, véritable image de Sanary la Cité historique de la plongée sous marine.ag13.6 Il nous fit part de l’attachement de Jean michel Cousteau, sans cesse renouvelé lors de chacune des ses visites.

Devant le développement de plus en plus important du Musée, nous allons recevoir les locaux se trouvant au-dessus de la salle fargues et par la suite, une surface de 1500 M2 dans l’îlot des Picotières en cours de construction.ag13.5

Fut évoqué aussi l’acquisition récente du fort de la Cride suite aux excellents contacts avec la Préfecture Maritime.ag13.7

Après la projection d’un film historique « Paysages de la mer » en projection privée,  cette enrichissante assemblée générale se termina par un pot de l’amitié chaleureux dans la salle Fargues.ag13.9

 

ag13.8

Crédit photographique Bernard Laire.

Repost 0
Published by Le lettre du Musée Dumas - dans Vie du Musée
commenter cet article

Musée Frédéric Dumas

  • : Le blog de histoire-plongée.over-blog.com
  • Le blog de histoire-plongée.over-blog.com
  • : Édition et publication de "La Lettre de l'Association du Musée Frédéric DUMAS"
  • Contact

Profil

  • Le lettre du Musée Dumas
  • Cette Lettre du Musée Frédéric DUMAS prend la suite de celle éditée, la première fois, imprimée, en 1995.
Elle va vous tenir au courant des activités de notre association.
  • Cette Lettre du Musée Frédéric DUMAS prend la suite de celle éditée, la première fois, imprimée, en 1995. Elle va vous tenir au courant des activités de notre association.

Recherche