Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
16 juillet 2012 1 16 /07 /juillet /2012 09:39

Quelques belles pièces viennent enrichir nos collections.

Retour de Paris et dons exceptionnels pour le musée Dumas par Damien Doignot :

« …Daniel Alster et Hervé Monjoin sont partis à Paris pour récupérer un don conséquent de  madame Jacqueline de Frondeville. Ils ont en profité aussi pour apporter un pied lourd qui sera utilisé dans un film de Daniel Auteuil.

De retour, ils étaient fatigués mais très satisfaits.adon 1 Il faut dire que la famille de Frondeville avec Jacqueline et Armelle ont offert en cadeau au musée Dumas de nombreux objets appartenant à Guy de Frondeville, aujourd'hui décédé: "elles ne voulaient pas vendre les pièces qu'elles possédaient mais les donner à un musée. Nous sommes entrés en contact et montés sur Paris pour les récupérer". Il y a une cinquantaine d'objets datant des années 50 à 60: fusils, masques, palmes, quelques mosaïques...

Né le 12 mars 1914, Guy de Frondeville sera ingénieur au Corps des mines, puis résistant durant la seconde guerre mondiale, notamment en tant que chef régional d'un réseau de renseignements et d'un secteur de l'armée secrète dans la région de Lyon et Saint-Etienne. Mais sa passion pour la mer et la plongée se concrétiseront en Tunisie où il fondera en 1953 le club d'études sous marines de Tunisie: "le résultat de ses nombreuses plongées en scaphandre autonome, en compagnie de sa femme et de ses camarades, ne tarde pas à constituer une contribution précieuse à la connaissance du monde sous marin de Tunisie". Il écrira "les visiteurs de la mer", et mènera une nouvelle campagne de fouille autour de l'épave de Mahdia (Tunisie) qui permettra de proposer une reconstitution de ce navire datant de l'époque grecque. Ainsi le musée Frédéric Dumas s'enrichit de nouvelles pièces

Dans le même temps, Daniel Alster et Hervé Monjoin sont allés emmener un mannequin avec scaphandre "pieds lourds" et la pompe à air "Piel" à l'équipe de tournage de Daniel Auteuil qui réalise un film autour de "Fanny" et "Marius". La production a pris en charge le carburant et restaurera le mannequin. En plus le musée Dumas sera cité au générique.

D.D, le 18 juin 2012… »

Il figure donc dans ce lot historique :

-         Un masque rond Tarzanadon 3

-         Un tuba Tarzanadon 4

-         Un fusil Tarzanadon 5

-         Une ceinture de plomb très artisanaleadon 2

-         Une paire de palmes Cressi Rondineadon 6

J’en ai eu une paire de ce modèle très performant en 1955.

Cela n’allait pas s’arrêter là car, quelques jours après un plongeur sanaryen bien connu notre ami Yoyo Pinguet venait nous remettre un appareil Commeinhes.

Modèle ancien car datant de 1939, il s’agit d’un appareil respiratoire  MC 39 mis au point par Mandet et Commeinhesadon 9 et destiné à l’armée contre l’utilisation des gaz de combats.

L’important c’est de savoir que c’est de tout ces appareils que la société Commeinhes à sorti un scaphandre autonome proche de celui du Cdt Cousteau.

Il fut d’ailleurs essayé à Marseille en 1943 devant des officiers allemands de la Kriegsmarine. Au cours d’une plongée à 50 M.

Il n’y eu pas de suite Georges Commeinhes s’étant engagé dans la 2ème DB fut tué en 1944 devant Strasbourg.

Il existe encore quelques uns de ces modèles.

Enfin pour terminer sur une pièce de grande valeur on peut voir un ensemble Nikonos V avec son flashadon 7 en excellent état qui nous est offert par Jean Brondi.adon 8

Mon ami Jeannot puisque c’est de lui qu’il s’agit à été un sacré plongeur.

Un jour où je lui demandais à quelle profondeur il avait fait sa dernière plongée il me fut répondu :

-         On a mouillé l’ancre et on est descendu jusqu’au fond.

Connaissant le lieu en question, je n’avancerai pas un chiffre ça pourrait vous faire peur !

 

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans Histoire des pièces des collections
commenter cet article
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 07:58

                                                       Un titre bien mystérieux… 

             On ne pouvait pas mieux attendre de notre ami Patrick Mouton.amp 1

Après nous avoir fait rêver sur les mers lointaines, avec "le secret du Va en paix », frémir avec « Le mystère du grand st Antoine », revivre sous Louis XIV avec « Le Passager de la Lune », il est parti s’installer dans les Cévennes ardéchoise profondes pour y écrire à l’ombre des châtaigniers centenaires.

C’est là que nous nous rencontrons autour de sa table, où de la mienne, car je ne suis moi, dans les Cévennes gardoises qu’à une petite heure de route.

Dans la fraicheur du Mt Aigoual proche, nos charmantes épouse Régine et Dany nous y entoure de soins jaloux et de bonnes choses.

Alors après avoir gouté à quelques plats à base de cèpes et de girolles du printemps, nous devisons sur nos projets d’écriture, échangeant des propos sur les découvertes que nous allons faire partager à nos lecteurs.

C’est ainsi qu’inspiré par la rude ambiance de cette région dite la plus sauvage de France, par un journaliste de nos médias éclairés, qu’il à écrit reprenant  en parti la terrible phrase du légat du pape Arnaud-Amaury lors du siège de Béziers, en 1209, « Dieu à t’il vraiment reconnu les siens ». C’est le roman historique d’un médecin cévenol qui finira aux galères parce que pratiquant religion protestante. À lire, et je vous en ai déjà parlé.

Mais là, cet hiver, alors que la tramontane hurlait comme une louve dans la cheminée de son mazet où brulait les branches odoriférantes d’un feu de cade, il a décidé de nous emmener loin, là bas dans une île du sud.

                              « À la recherche du Preneur d’étoiles »amp 2

Qu’est ce donc ? Je mes suis longuement poser la question, la réponse tardant à venir dans mon esprit curieux, je me suis jeté dans ces pages que j’ai lu au cours d’une nuit blanche.

C’est un roman à clé, avec des pirates, des requins, et surtout deux personnages que nous connaissons tous, mais que je vous laisse le soin de découvrir vous-même.

Ce sont nos amis et tout est vrai ou presque.

Le matin, alors qu’il faisait frais, je me suis endormi heureux de vivre et d’avoir passé un si bon moment

Il a fallu que mon cocker Payo me réveille dans la matinée bien avancée et me fasse revenir sur terre. Mon épouse surprise de me voir dormir si tard :

   -         Alors comment se fait-il que tu te réveille à cette heure tardive ? Où était tu ?

Là bas, loin avec l’ami Patrick…. « À la recherche du Preneur d’étoiles »

Pour se le procurer avec une dédicace personnalisée

Commande de 10 € + 3€ de port

Soit un chèque de 13 € à

Patrick Mouton, 102 rue Edmond Rostand, 13006 Marseille.amp 3

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com
commenter cet article
27 juin 2012 3 27 /06 /juin /2012 15:44

Sanary et l’école de plongée de la Marine nationale…

(Selon l’article de Jacques Bouvier ci-dessous relevé sur www.six-fours.net)

La ville et l'école de plongée de la marine ont scellé leur union au fond de l'eau. Le patron de l'école de plongée de la marine nationale et le maire de Sanaryapmar 1 ont signé par plusieurs mètres de fond un "pacte de fidélité" destiné à échanger les mémoires.

Il était inévitable qu'elles se rencontrent ces deux identités là : l'une, l'école de plongée de la marine nationale à Saint-Mandrier, assure la formation de tous les plongeurs dont a besoin la marine nationale; l'autre, la ville de Sanary, se rappelant qu'elle fut l'une des bases avancées des premiers plongeurs autonomes Jacques-Yves Cousteau, Philippe Tailliez ou Frédéric Dumas, a suscité la création du musée qui porte aujourd'hui le nom de ce dernier des "Mousquemers", musée à la renommée désormais internationale.

Et le PACS, officiellement le pacte de fidélité les liant symboliquement, ne pouvait qu'être signé sous quelques mètres d'eau du coté de la "matte" de Portissolapmar 3 qui fut le premier terrain de chasse  initiée par Frédéric Dumas à la fin des années 30.

Hier après-midi donc, cols blancs de la mairie et cols bleus de la marine furent délaissés pour des combinaisons d'hommes-grenouilles par le maire de Sanary Ferdinand Bernhardapmar 2 et par le commandant de l'école, le capitaine de frégate Thierry Dalifard qui, accompagnés par quelques autres plongeurs, se dirigèrent vers la pointe du Bau rouge pour apposer leurs signatures jeter l'encre de leurs signatures sur ce pacte de fidélité collé sur une plaquette.
L'évènement n'est pas passé inaperçu car la plage était remplie d'estivants intrigués par la présence de la délégation de la marine, la présence des pompiers, de la police, d'élus mais aussi d'enfants d'une classe de CM2 de la Vernette conduits par leur professeure Sandrine de Maria, par ailleurs élue responsable de la vie culturelle. En effet on avait voulu associer la nouvelle génération à la signature de ce pacte puisqu'il engage l'avenir des relations entre les deux entités. Et les enfants ont eu le bonheur d'embarquer, sept par sept,apmar 4 encadrés par les marins, sur un bateau pneumatique qui les emmena au large visiter la Dionée, une vedette de 21 mètres affectée à l'école de plongée, sur laquelle ils découvrirent notamment le caisson de décompression utilisé en cas d'incident.
Avant de se jeter à l'eau, le maire put dialoguer avec les enfants pour leur dire notamment que ce pacte a pour objectif le développement d'activités autour de l'histoire de la plongée et des collections muséographiques. Ce lien tissé au fond de l'eau devrait permettre de nombreux échanges entre l'école basée à Saint-Mandrier et la ville et son musée.

Jacques Bouvier, le 21 juin 2012

La signature au fond de la mer apmar 5

Et son retour en surface.apmar 6

 

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans Sites et lieux historiques
commenter cet article
18 juin 2012 1 18 /06 /juin /2012 08:30

Le fond documentaire historique du Musée Dumas continue à s’enrichir avec un don de cartes postales sous marines historiques…cp 1

Du Président Daniel Alsters…

Lors du déroulement de l’Art bleu 2012 madame Renée Flézia Bianchini nous a remis quelques cartes postalescp 2  sur l’utilisation du matériel stéréoscopique Rebikoff qui vient de nous être légué récemment par monsieur Ragot.

Ce matériel de prise de vue sous-marine était utilisé par monsieur Lucien Barnier, ami de Dimitri Rebikoff et nous apporte des renseignements complémentaires sur l’emploi de ce caisson et de son flash.cp 3

Nous devons aussi à ce monsieur Lucien Barnier le livre « Pionniers de l’an 2000 Les Océanautes »cp 4

Au dos des cartes, il est écrit, « pêche sous-marine en méditerranée, gorgone et œuf de roussette photographiés par le plongeur BARNIER par 40 mètres cliché Rebikoff »

Plus bas « photographie véritable reproduction interdite COMBIER imprimeur Macon ».                                                 « Scanérisation et reproduction Bernard Laire »

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans Histoire des pièces des collections
commenter cet article
17 juin 2012 7 17 /06 /juin /2012 08:40

VM histoire plongée 17 juin

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans livres et parutions
commenter cet article
7 juin 2012 4 07 /06 /juin /2012 11:26

De Daniel Alster, Président du musée.

« Pour la seconde année notre musée est mis à contribution au travers de la salle Maurice Fargues, nous pouvons découvrir un personnage bizarre « l’hydropitèque » mis en scène par Joan Foncuberta artiste renommé,  celui-ci a été accueilli lors de l’inauguration par notre secrétaire Hervé Monjoin le président était absent de Sanary lors de cette manifestation.

Le pot de l’amitié a été offert par le musée. »aphmed 1

De notre ami Damien Doignot sur www.six-fours.net :

                                            Sanary Photomed

     Une découverte incroyable au musée Dumas avec les Hydropithèques

Grâce à des photos inédites, le fantasque Joan Fontcuberta* présente au musée Dumas des découvertes paléontologiques sous-marines incroyables. A découvrir absolument, toute l'histoire de l'évolution pourrait en être bouleversée.

Joan Fontcuberta entouré de l'équipe du musée Dumas, de Philippe Sérénon et Jean-Luc Monterosso.

Photomed se poursuit jusqu'à la fin du mois de Juin, et les talents sont nombreux, comme Joan Fontcuberta*. Son exposition se déroule à la salle Maurice Fargues et avant il faut absolument que le public se documente. Heureusement on dispose d’une brochure de "National Geologic" qui évoque "les hydropithèques de Sanary" ou singes des mers. aphmed 3

Le maire Ferdinand Bernhard y va même de son petit mot:

-         "il y a dix huit millions d'années les hydropithèques peuplaient les eaux et quelques-uns des vestiges de ces ancêtres des hominidés furent trouvés aux environs de chez nous à Sanary sur Mer".

Inutile de taper "hydropithèque" sur wikipédia, car nul mieux que Joan Fontcuberta ne vous en parlera. Lors du vernissage il rendit hommage aux précurseurs de cette découverte qui risque de bouleverser toute la théorie de l'évolution en les personnes de Jean Fontana et Eric Hessel. Joan Fontcuberta propose ici un travail "scientifique" pour témoigner de la présence de ces êtres au large de la baie de Sanary, les clichés sont saisissants, et pour les plus sceptiques, une vidéo des plus sérieuses est visible. Afin d'être à la hauteur de cette exposition, un membre du bureau du musée Dumas, Hervé Monjoin, a offert à cet artiste hors norme une flèche d'hydropithèque que l'abbé Fontana aurait léguée au musée. aphmed 2Moment intense d'émotion, partagé par Philippe Sérénon, co-créateur du festival et le directeur artistique Jean-Luc Monterosso.
Difficile d'évoquer cette exposition sans vendre la mèche, mais les clichés de photos sous-marines sont tout simplement splendides, et l'inventivité de l'artiste l'est tout autant. Il nous disait:

-         " l'imagination est facile, mais la difficulté du travail est de concrétiser le projet. J'aime le côté narratif sur la fiction, et y amener un peu de fantaisie". aphmed 4

Son exposition s'intitule "la Sirène de Sanary", et cet artiste de grand talent a annoncé à l'assistance que le maire était d'accord pour que la commune se nomme désormais "Sanary les sirènes", un autre scoop...

Ci-dessous, Joan Fontcuberta* est un photographe catalan, à la fois créateur, théoricien, critique historien et enseignant.aphmed 5

 

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans moments d'histoire
commenter cet article
4 juin 2012 1 04 /06 /juin /2012 17:13

                             Découvrir « La Provence immergée »ajc 1

Jacques Collina-Girard plonge à Marseille et en Provence depuis plus de trente ans aux Club du Vieux Plongeur puis de Marseille côté Mer, (http://mcmplongee.fr/). Universitaire et scientifique, il enseigne la géologie et la préhistoire à l'Université de Provence (UMR6636 du CNRS). Dans le cadre de plongées professionnelles, il a pu participer, entre autres, en 1982 et 1994 aux missions d'étude de la célèbre grotte Cosquer, grotte préhistorique à peintures, à moitié immergée, dont l'entrée est située entre Marseille et Cassis à -37 m.ajc 2

Cet ouvrage original et très complet est une réponse, par un scientifique et un enseignant, à la curiosité  des plongeurs et des amoureux de la mer, sur le cadre naturel qu'ils fréquentent : géologie, préhistoire, météorologie, faune, utilisation locale, quelquefois culinaire, des ressources marines.

Ce livre constituera aussi, pour les sportifs, un guide détaillé  des plongées situées, en grande partie, sur le territoire du futur Parc National des Calanques. Ces sites sont présentés à travers des cartographies précises, jusqu'ici sans équivalentes, accompagnées de suggestions d'itinéraires pensés à travers plusieurs milliers de plongées d'exploration et d'encadrement sur des lieux qui figurent parmi les plus spectaculaires de Méditerranée et sur lesquels l'auteur donne des informations personnelles ne figurant pas dans les guides de plongées actuellement disponibles.ajc 3Sommaire

Provence : géologie des paysages sous-marins

Marseille, Cassis : la grotte Cosquer et autres paysages spécifiques

Marseille, reine de la plongée

L'Estérel, Porquerolles : les roches de la côte méditerranéenne

Calanques : les paysages du calcaire

Les arches sous-marines et la plongée

Grottes et galeries karstiques

Paysages de lapiaz

Champs de dolines et poljés

Paysages immergés : les fleuves souterrains, de Port Miou à Bestouan

Fracturation des roches et paysages

Les calanques : variations anciennes du niveau de la mer

Mistral et météorologie de la région marseillaise

Navigation, géologie et température des eaux à Marseille

Printemps sous-marin : l'algue asparagopsis

Liches, daurades, dentis et sars tambours en été

Les barracudas en automne méditerranéen

Automne et hiver sous la mer Méditerranée, avec les bars

Épaves et anthropisation des paysages sous-marins

Géologie et lithologie de la région marseillaise

En savoir plus sur la Provence et sa géologie 

Pour se procurer l’ouvrage

Éditions des Presses du Midi

lespressesdumidi@free.fr

Tél. 04 94 16 90 20

Ouvrages du même auteur, accessibles à tous :
COLLINA-GIRARD, J (2009).-L'ATLANTIDE RETROUVEE ? Enquête scientifique autour d'un mythe, Belin-Pour la Science éditeur, Collection Regards, 223 pages.
COLLINA-GIRARD, J (1998).-LE FEU AVANT LES ALLUMETTES, EXPERIMENTATION ET MYTHES TECHNIQUES, Collection Archéologie expérimentale et Ethnographie des techniques, XIV,  Editions de la Maison des Sciences de l'homme, Paris. 150 pages dont 24 ill. et 16 pl. en couleurs.

 

 

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans livres et parutions
commenter cet article
25 mai 2012 5 25 /05 /mai /2012 17:31

Du Président Daniel Alsters…anm 5

La deuxième année de la nuit des musées voit une montée en puissance de cette manifestation réalisée cette année avec le service patrimoine de Sanary, madame Amandine Alivon et Hervé Monjoin, anm 2véritables chevilles ouvrières de cette réussite, sans oublier Bernard Laire notre photographe qui met tout son talent à notre disposition.

Nous avons pu apprécier la motivation des familles pour les deux niveaux de quizz sur la Tour romane et la salle Fargues.anm 4

Malheureusement le tirage au sort a été réalisé en comité restreint compte tenu d’une pluie diluvienne. Madame Sandrine De Maria élue à la culture a procédé au tirage au sort, les gagnants seront avisés par Hervé Monjoin, en plus du prix de la ville de Sanary le musée Dumas a offert deux baptêmes de plongées sur le Galoubet de Marco Cisterna.

De Damien Doignot sur www.six-fours.net

Sanary a fêté "la nuit des musées"

La commune et le musée Dumas s'étaient associés samedi pour proposer aux nombreux visiteurs un quizz et des visites commentées de la Tour Romane et du musée Frédéric Dumas dans le cadre de "la nuit des musées".anm 6

L'an dernier, Daniel Alster, président du musée Frédéric Dumas, avait osé cette fameuse nuit des musées e, cette année, la manifestation avait été préparée comme il se doit. Déjà le service patrimoine de la ville avec Amandine Alivon s'était occupé d'un jeu captivant pour les visiteurs, aidé d'Hervé Monjoin: Des énigmes à résoudre autour du musée Frédéric Dumas et de la Tour Romane. Succès au rendez-vous puisque pas moins de 150 personnes avaient déjà joué dans l'après-midi. Charly Hourcau (Jason Archeo-Sub) et Hervé Monjoin ont assuré les visites commentées à la Tour Romane tandis que Didier Georges et Daniel Alster faisaient de même salle Maurice Fargues: "on est très satisfait, il y a eu du monde, cela a énormément plu". L'équipe a ouvert les deux salles jusqu'à minuit.anm 8
Quant au musée Frédéric Dumas, les dons continuent d'affluer, avec dernièrement un trombinoscope à savoir "un manchon de caoutchouc avec un gant à l'intérieur afin de glisser la main pour déclencher un appareil photos". Un don rare de monsieur Durand. Et d'autres surprises sont à venir…atro 2

 

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans Vie du Musée
commenter cet article
18 mai 2012 5 18 /05 /mai /2012 07:57

De Daniel Alster notre Président :

Voici comme convenu les photos et quelques lignes pour le blog sur le TROMBINOSCOPE.atro 1

Lors de notre manifestation de l’Art Bleu un de nos donateurs, monsieur Durand de la Seyne sur Mer, nous a une nouvelle fois fais don d’une pièce assez rare, après l’avoir restaurée, un trombinoscope c’est-à-dire un manchon de caoutchouc avec un gant à l’intérieur afin de glisser la main pour déclencher un appareil photos.atro 2

Nous retrouvons une description de cet ensemble dans le livre de V.Romanovsky édition de 1955  «  l’Homme Poisson et ses conquêtes »

Amitiés

Daniel

Voir ci-dessous ce qui est dit sur le trombinoscope en questionatro 4 dans le livre de Vladimir Romanovsky :atro 5

 

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans Histoire des pièces des collections
commenter cet article
14 mai 2012 1 14 /05 /mai /2012 11:14

Revenons en arrière, le 12 avril exactement, sur une page de notre lettre-blog qui dit :

« Lors de la dernière assemblée générale de l’association, le président Daniel Alsters à présenté le projet de l’année 2013.

Rappelant que Frédéric Dumas était né le 14 Janvier 1913 à Albi, il proposa que fût mis en place l’anniversaire des cent ans de la naissance de ce pionnier de la plongée.

Cela ferait l’objet de différentes manifestations, actions parutions.

Tels que le salon de la plongée de Paris en Janvier, l’Assemblée Générale en Février, l’Art Bleu en Avril, les journées du Patrimoine en Septembre.

On y découvrira surtout un film de louis Augusto, en cours de tournage sur l’un des Mousquemers.

…Le 12 avril 2012, le tournage d’un film dédié à Frédéric Dumas à l’occasion de son centenaire au mois de janvier 2013 a commencé à Sanary, sous la direction de Louis Augusto auteur du livre « Mistral détendeur de légende »

Cette fois ci, Louis le producteur, réalisateur, directeur photo, cadreurat 1 s’est déplacé pour venir recueillir mes souvenirs de l’époque où au GERS entre 1954 et 57, j’étais plongeur aux côtés de «  Monsieur Dumas » comme nous l’appelions, nous les jeunes matelots envahi de respect et d’admiration devant ce pionnier qui nous a beaucoup appris.

C’est pour cela que mon ami Louis et Thierry son assistant, doublure, cascadeur, perchman, dialoguisteat 2 sont venu me voir dans mon mazet cévenol. Il faisait beau sous mes châtaigniers centenaires quand par la magie du verbe et de l’image je suis devenu une vedette. 

À 78 ans il était temps que je m’y mette comme on peut le voir sur les images ci-dessous :

                                                      Mise en place du plateau.at 3

                                                 Au fond la montagne cévenoleat 4

                                                 Les dernières consignes à l’acteur.at 5

                                                    Silence ! Moteur ! Action !at 6

 

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans Les pionniers
commenter cet article

Musée Frédéric Dumas

  • : Le blog de histoire-plongée.over-blog.com
  • Le blog de histoire-plongée.over-blog.com
  • : Édition et publication de "La Lettre de l'Association du Musée Frédéric DUMAS"
  • Contact

Profil

  • Le lettre du Musée Dumas
  • Cette Lettre du Musée Frédéric DUMAS prend la suite de celle éditée, la première fois, imprimée, en 1995.
Elle va vous tenir au courant des activités de notre association.
  • Cette Lettre du Musée Frédéric DUMAS prend la suite de celle éditée, la première fois, imprimée, en 1995. Elle va vous tenir au courant des activités de notre association.

Recherche