Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
9 novembre 2010 2 09 /11 /novembre /2010 08:51

HDS (Historical Diving Society) USA en visite au Musée Frédéric DUMAS

Au cours du Festival mondial de l’Image sous-marine de Marseille, notre Président Daniel Alsters et son collaborateur Bernard Laire ont rencontré une délégation des USA.

Tout d’abord Bryan Spence qui nous avait fait savoir qu’il désirait visiter notre Musée, prénté ci dessous par mon ami, un historien du premier cercle, Philippe Rousseau.

us 1

De G à D, Daniel, Philippe Rousseau, Bryan Spence

Ensuite se sont présentés mes amis Gill et Leslie LEANEY. Leslie est le fondateur de la chaine internationale des HDS. Il est aussi le Président de HDS USA. Nous nous sommes connus, il y a quelques années, lors du colloque international de l’histoire de la Plongée organisé par un autre de mes amis, Lucien CABROLIÉ, le conservateur du Musée du scaphandre à Espalion.

us 2

De G à D, Gill et Leslie rencontrent Daniel sur notre stand

Malgré la pluie battante Daniel et Bernard les ont pris en charge à Marseille pour passer avec eux  la matinée du dimanche, dans notre Musée.

Ils étaient tous les trois surtout intéressés par le matériel ancien exposé dans la salle Maurice Fargues comme vous pouvez le voir ci-dessous.

us 3

De G à D, Bryan Spence, Leslie et Gill Découvrent la salle Maurice Fargues

Ils nous ont fait savoir le plaisir et l’intérêt qu’ils portaient à cette visite

Sans oublier le dévouement de notre Président qui les a pris en charge à Marseille et retour.

us 4

Daniel commente la visite

us 5

Devant des pièces historiques...

us 6

L'ancien matériel photographique

us 7

Enfin, devant le Scaphandre du Chevaliet de Beauve qui a toujours autant de succès.

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans Actions du Musée
commenter cet article
5 novembre 2010 5 05 /11 /novembre /2010 08:32

Le Président du Musée Dumas au Festival mondial de l'Image sous marine.

Ainsi que je vous l'ai annoncé dans la page précédente Daniel Alsters,  Président de l'association du Musée Frédéric Dumas,  assisté de notre photographe attitré Bernard Laire, ont tenu notre stand pendant trois jours, le vendredi, le samedi et le dimanche. Ils avaient été précédé par Hervé Monjoin et Didier Georges qui eux, après avoir installé le stand, l'avaient tenu le mercredi et le jeudi.

La météo très défavorable, les mouvements sociaux n'avaient pas favorisés les visiteurs peu nombreux pendant ces deux premières journées. Heureusement, il n'en fut pas de même pour la suite comme vous allez le voir. 

Le but était de faire connaître les changements au sein du Musée, nos actions en cours, en fait reprendre contact avec  des personnalités amies, des clubs et associations présentes dans les nombreux stands.

Ce qui fut fait comme on va le voir sur les photographies ci dessous :

Les stands

fest 1

Avec notre ami Bébert FALCO 

fest 2

 de G. à D...Daniel MERCIER, Michel BOURHIS président du CACX, leClub des anciens de la Comex, Daniel...

fest 3

Notre grand ami Christian PÉTRON

fest 4

 De G à D...André VEDRINES, Henri COSQUER, Daniel...

fest 5

Daniel retrouve Mme Florence RICHIEZ du DRASSM

fest 6

À gauche, notre Président d'Honneur  Jean Michel COUSTEAUfest 7

Notre ami KLIMOFF à droite et Daniel sur le stand de la Russie.

Avec les zakouskys, le caviar et la vodka...   

fest 8

De G à D, Daniel, Dominique SERAFINI, Henri Germain DELAUZE 

fest 9

Le stand de HDSF 

fest 10Une dédicace sur notre stand pour un membre de HDSF 

fest 11

  Avec Patrick PONOT le secrétaire de HDSF

fest 12

 

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans Actions du Musée
commenter cet article
30 octobre 2010 6 30 /10 /octobre /2010 10:26

 

Festival mondial de l'image sous marine à Marseille.

Le musée comme chaque année depuis s création s'est vu offrir un stand dans ce festival prestigieux par son Commissaire général et créateur, mon ami Daniel Mercier.

Aussi notre stand ayant été mis en place par Hervé Monjoin et Didier George, c'est actuellement Notre Président Daniel Alsters et notre photographe Bernard Laire qui en assure la permanence. Nous sommes situés entre les Anciens de la Comex et HDSF. Donc au centre du domaine historique de la plongée.

Daniel m'a déjà fait part de nombreuses rencontres avec des personnalités, ainsi que des contacts donnant lieu à des projets futurs.

Bernard devant me fournir des images, je vous présenterais une seconde page la semaine prochaine.

Aff Festival Marseille

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans Actions du Musée
commenter cet article
22 septembre 2010 3 22 /09 /septembre /2010 11:34

 

« La Malédiction du Gd St Antoine »

Conférence de Patrick Mouton.

PMout affiche

Pour ces journées du Patrimoine notre association, suivant les axes d'orientation définis par notre Président Daniel Alsters, à décider d'y faire participer le Musée Dumas.

Dans un esprit de dynamisation, nous continuons notre ouverture au public venant découvrir « Sanary, la Cité Historique de la Plongée ».

C'est donc, pour cette raison que nous avons demander à Patrick Mouton, journaliste plongeur, auteur de nombreux ouvrages sur le monde sous marin, de venir nous présenter l'un de ses sujets préférés.

malediction

Damien Doignot, journaliste, nous en fait une synthèse

publiée par ailleurs sur www.six-fours.net.

« …Pour cette conférence organisée par l'association Frédéric Dumas, l'auditoire s'est laissé embarquer sur le Grand Saint-Antoine par le singulier Patrick Mouton, un journaliste et un écrivain de talent, mais surtout un conteur captivant qui se mit dans la peau du capitaine Jean-Baptiste Chataud, emprisonné au Chateau d'If et souhaitant rétablir la vérité.

Chateau d'if

Avec brio, le conférencier nous replongea dans le contexte de l'époque, dans un "Marseille qui fonctionnait merveilleusement bien avec ses bateaux qui partaient chargés d'armes, de corail rouge et qui arrivaient à l'automne avec des épices, des ballots de tissu, de l'huile, du blé".

Pour le capitaine Jean-Baptiste Chataud, marin expérimenté, tout commença en 1719 lorsqu'il fut chargé de ramener à bord de son Grand Saint-Antoine une cargaison du Levant pour le compte du premier échevin de Marseille, Jean-Baptiste Estelle et ses associés, en vue de la fameuse foire de Beaucaire qui se tiendrait au printemps 1720. Tout allait merveilleusement bien jusqu'au jour où le capitaine accepta d'embarquer des passagers à Tripoli et une cargaison de rouleaux de cordage, provenant d'un bateau anglais qui avait été ravagé par la peste. Sur la route du retour, les morts se succèdent. Pourtant à chaque escale le capitaine obtient des "patente nettes", c’est-à-dire des certificats attestant qu'aucune maladie n'est à déclarer à bord.

Peste 1720

Patrick Mouton s'attache à réhabiliter le capitaine Jean-Baptiste Chataud qui n'a jamais menti quant aux personnes décédées sur son bateau, neuf au total. Mais avant d'amarrer à Marseille il se doutait bien que le navire risquait une quarantaine, et devant les enjeux financiers, il accosta dans la rade du Brusc et dépêcha des cavaliers pour informer les armateurs. Ces derniers firent jouer leurs relations et envoyèrent le bateau à Livourne où le capitaine obtint une patente nette de complaisance déclarant que les décès n'étaient dus qu'à une fièvre pestilentielle, maladie courante à l'époque et guère inquiétante. Le navire prit alors la direction de Marseille et, comme tout navire commerçant avec le Levant, il se retrouva en quarantaine à l'île de Pomègue avant que les marchandises fines ne soient débarquées dans les infirmeries du Lazaret. Pendant ce temps, d’autres morts succombèrent sur le Grand Saint Antoine, mais le chirurgien Gueirard, au bureau de la santé marseillaise, ne trouva rien à y redire. C'est à la suite d'une contre-expertise que l'on découvrit que les morts étaient dues à la peste. Le bateau fut mis en quarantaine sur l'île de Jarre.

îlot de Jarre

Or des passagers et des marchandises avaient déjà été débarqués, et il aura fallu attendre le 25 septembre pour que le grand Saint Antoine soit brûlé et coulé. Trop tard! La Peste s'était déjà introduite dans Marseille, d'abord dans les quartiers pauvres avant de s'étendre dans toute la ville. Durant l'été 1720, des centaines de personnes décédèrent chaque jour. La Peste s'étendit à la Provence faisant plus de 100.000 morts; ce n'est qu'en janvier 1723 qu'elle fut éradiquée… »

L’auditorium de la Médiathèque de Sanary affichait complet.

 public +

Le public a applaudi longuement marquant ainsi sa satisfaction.

Patrick en profita pour dédicacer ses ouvrages dont « Le Secret du Va en paix ».

La tour Romane où le Musée expose des pièces archéologiques était aussi largement visitée. Notre charmante hôtese Valérie s'empressait auprès des nombreux visiteurs.

Elle leur racontait, avec passion, l'histoire des pièces exposées.

Dans la tour

Après les vistes et conférences, notre ami Hervé, véritable maître de cérémonie, donnait à Valérie et Romain, les directives nécéssaires à l'accueil du public

directives

Cette réunion se termina dans une ambiance festive et conviviale, le pot de l’amitié étant offert à tous dans la Salle Maurice Fargues.

ambiance

 

Encore un succès pour l'équipe du Musée !

  (Crédit Photos Bernard Layre)

 

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans Actions du Musée
commenter cet article
9 septembre 2010 4 09 /09 /septembre /2010 08:29

En scène un pionnier, un aventurier, un conteur... Patrick MOUTON.

 

Bonjour à tous

Lors des journées du Patrimoine les 18 et 19 Septembre, le musée Frédéric Dumas sera ouvert

- Dans la Tour Romane

- Salle Maurice Fargues, rue Lauzet

Surtout, nous présentons une conférence de notre ami Patrick MOUTON dans l'auditorium de la Médiathèque à 15 H le Samedi 18.

Il nous fera savoir comment le Navire le Grand St Antoine répandra en 1720 la Peste à Marseille.

malediction

 

Surtout, il va nous dévoiler les malversations du Capitaine Chataud, patron du navire, qui constatant des marins très malades à son bord, certains en décédant, mouillera au Brusc. Ce, pour aller à cheval à Marseille chercher des ordres auprès des échevins, ses commanditaires, qui attendent impatiemment le chargement de ballots de soie devant être vendus très prochainement à la foire de Beaucaire

À partir de là... Ne dévoilons pas la suite.

PMout affiche

C'est Patrick qui vous contera cela mieux que moi, avec sa fougue et sa passion coutumière, prenant tour à tour la place des personnages de ce drame sinistre.

Un véritable one man show à ne pas manquer.

Entrée gratuite, venez nombreux, vous ne regretterez pas ces moments d'émotion intenses.

(Crédit Photos Gérard Loridon) 

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans Actions du Musée
commenter cet article
1 juillet 2010 4 01 /07 /juillet /2010 17:57

  Le jas d'ancre de Charly Hourcau.2 charly

Il ne faut pas oublier que Frédéric Dumas, auquel nous avons dédié notre musée de la plongée à Sanary, à été, certes, un pionnier du monde sous marin, mais aussi un archéologue averti.

Ce, autant sur terre qu'au fond des mers. Il suffit de lire les ouvrages qu'il publié, dont le célèbre "Épaves antiques". Il était donc normal que cette partie de son existence apparaissent au sein du dit Musée.

C'est ainsi que, maintenant que nous possédons deux sites d'exposition, le premier, la tour Romane comporte essentiellement des collections de pièces archéologiques. Dont des pièces venant de l'épave du Grand Congloué à Marseille ou Frédéric Dumas, à bord de la Calypso participa largement aux fouilles.

Notre conseil d'administration demande à nos membres de gérer nos activités. En matière d'archéologie sm, il s'agit de notre ami Charly Hourcau, qui y remplit largement sa mission. Charly, titulaire et inventeur de nombreuses épaves antiques, dont "l'Homme du Canoubié" vient de faire une nouvelle découverte, dans laquelle il était associé à Pierre Blanchard, l'un des membres fondateurs du Musée.

Il s'agit d'un jas d'ancre romain en plomb. Il a tenu à ce que cette pièce rare vienne enrichir le matériel exposé dans la tour romane.

Monsieur le Dr Ferdinand Bernhard, Conseiller général, Maire de sanary, très attaché à notre association, à voulu que soit particulièrement marquée la remise de ce jas d'ancre ce soir du 24 juin à 17 heures.

Après l'envoi d'une invitation, cette courte cérémonie à eu lieu à l'Espace St Nazaire qui, rappelons le expose en ce moment "l'Homme sous la mer".

1 Esp St Nazaire

Après avoir reçu le représentant de la Marine et son adjointe, Charly à tout d'abord fait état des circonstances de sa découverte.3 Marine Nat

Il à, ensuite, présenté le jas à une salle remplis de spectateurs attentionnés.

5 salle

On notait la présence de nombreuses personnalités ci dessous :

Le second à gauche, Didier George le Président de Submaréum, Pierre Blanchard, mme Maguy Augier-Bompan, adjointe au tourisme. En avant dernier à droite notre dévoué et passioné Président, Daniel Alsters.

 

6 personalités

Dont Mme Patricia Aubert, première adjointe et sur droite, Mr Van den Broek des services de l'équipement.

7 Pat aubert

Mme Aubert à transmis le micro à notre ami Pierre Blanchard, à gauche.

8 blanchard

A droite l'ami Charly. 

 

C'est lui qui dessina et nous offrit le Logo, et surtout la plaque commémorative en bronze, de la première plongée des Mousquemers, en Juin 1943 à Bandol.

Cette soirée amicale se termina, comme on peut le voir, dans une ambiance très conviviale.


 

Crédit photos Bernard Laire

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans Actions du Musée
commenter cet article
24 juin 2010 4 24 /06 /juin /2010 14:46

 

L'homme sous la Mer

L'Invitation :

Invit Hsmer 1      Invit Hsmer 2

Commençons l'exposition :

 

Didier GEORGE, Vice Président de l'Association du Musée Frédéric DUMAS mit au point le scénario qui allait permettre de présenter « L'homme sous la mer »

Ci dessous les parties du dit scénario s'adaptant à l'exposition des pièces historiques de nos collections présentées à l'Espace St Nazaire.

 

 

hsm 2VOIR

Une première démarche : voir sous l’eau, avec un seau « à glace », présentation de masques et de lunettes, leur histoire, présentation de photos anciennes de vues du fond de mer et de la vie qui s’y trouve.

 

  hsm 1

CHASSER ET BOUGER

Le spectateur découvre la faune : bancs de poissons ou bête isolée, poissons sortant d’un trou de roche…exposition de harpons et de fusils, ainsi que les tubas.

Il veut pour être confortable et le plus mobile possible, se repérer… exposition de palmes, ceintures, combinaisons et instruments de navigation, tables.

hsm 4 

VIVRE DANS L’EAU, RESPIRER

Le spectateur plongeur veut pouvoir rester dans l’eau, devenir poisson : exposition de narguilés, bouteilles et détendeurs et aussi instruments respiratoires issus de l’expérience sous-marine, engins de locomotion.

TEMOIGNER

 hsm 3

Conserver un souvenir, montrer aux amis, partager des émotions : exposition d’appareils de prise de vues fixes et animées, un studio sous la mer, la littérature sous-marine et bien sûr des images.

Vivre en permanence sous la mer sera le clin d’œil de fin : tourelle, cité Cousteau.

PRESERVER- SAUVEGARDER

hsm 5 

Aujourd’hui le plongeur protège ce qui lui a procuré du plaisir, il transmet, ne brise ni les coraux ni les amphores : deux mannequins, l’un apnéiste moderne avec son fusils un autre avec bouteilles et appareil de prise de vue. Des textes rappellent les règles de comportements des plongeurs : pas de chasse avec bouteilles et respect des fonds, de la flore et de la faune.

Ci dessous :

Monsieur le Dr Ferdinand BERNHARD, à droite, Maire de Sanary, Conseiller Général, est venu inaugurer cette exposition en présence de nombreuses personalités, dont notre ami André Védrines, à gauche.

hsm 6On note la présence particulière de Madame Hélène de Tayrac, à gauche, commissaire générale du salon de la plongée de paris, où elle souhaite la participation du Musée en 2011.

Au centre notre Président Daniel Alsters et Baudoin Varennes. Sur la droite Madame Nathalie Bicais, directeur du cabinet du Maire.

hsm 7 

 

  Crédit Photos Bernard Laire

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans Actions du Musée
commenter cet article
15 juin 2010 2 15 /06 /juin /2010 18:32

 

Le centenaire de la naissance du Cdt Jacques Yves COUSTEAU.

Jacques Yves Cousteau restera une figure incontournable, associée à jamais à l'histoire de la plongée. C'est pour cela que Sanary, Cité Historique de la Plongée sous marine, à été l'organisatrice d'un vibrant hommage pour l'anniversaire d'un siècle, de sa naissance.1.Cousteau Blg

Le commandant Cousteau avait fait l'acquisition d'une résidence à Sanary après-guerre. Mais la région proche ne lui était déjà pas inconnue. Effectivement, c'est en 1942 qu'il tourna son premier film sous-marin "Par dix huit mètres de fond" au Brusc et aux Embiez avec ses amis Philippe Taillez et Frédéric Dumas. Aujourd'hui ces Mousquemers sont à jamais associés à l'histoire de Sanary grâce au musée Frédéric Dumas.

Pour ce devoir de mémoire marquant le centenaire de la naissance du commandant Cousteau, Ferdinand Bernhard, Maire de Sanary, Conseiller Général, et les élus furent accueillis à bord du bâtiment de la Marine Nationale Pluton par le commandant Battet, capitaine de corvette.

 Pluton Blg

Cette cérémonie officielle fut organisée par le commandant en second Salmon, enseigne de vaisseau. Didier George, président de Submareum et ancien officier de marine, rappela l'aventure vécue par l'homme au bonnet rouge et tout ce qu'il apporta à la plongée et à la connaissance du monde sous marin.

Le maire lança ensuite une gerbe à la mer avant de regagner le port aux commandes du nouveau Zodiac de la capitainerie.

Le matin, Serge Sourd et Christian Bénet, de l'association des Pointus de Sanary, avaient emmené une centaine de personnes sur le Pluton. Dix voyages pour des visites d'une demi-heure. Une classe de 5e du collège de la Guicharde a pu aussi visiter ce bâtiment-base du groupe des plongeurs démineurs, un navire imposant qui a la capacité d'accueillir jusqu'à 12 plongeurs pouvant atteindre les 80 mètres de fond.

Ensuite et pour plusieurs semaines, pendant le mois de Juin la commune de Sanary plonge dans une histoire qu'elle connait bien celle de « L'homme sous la mer ».

cousteau merFerdinand BlgSamedi à 18h et dimanche à 11h, les anciens de la Calypso s’arrêteront à l’Espace Saint Nazaire pour des conférences des « Bonnets rouges, une vie au service de la mer » et autour de « 40 ans de à bord de ce navire mythique».

D'autres manifestations sont au programme :

  • Vendredi 18 juin: Conférence avec René Heuzey, caméraman du film "Océan" de Jacques Perrin et Jacques Cluzaud.

  • Samedi 26 juin : « La vie d’un scaphandrier » par Gaby Di Domenico et Pierre Passot

Les expositions à l'Espace Saint Nazaire :

Mille mètres carrés sont dédiés à la découverte de l’histoire de la plongée, de la préhistoire jusqu’à l’aventure de la plongée autonome. Une exposition pédagogique, enrichie de pièces très rares, sont dévoilées au public pour la première fois.

Un large panel de collections rares présente surtout des scaphandres autonomes, des pieds lourds  avec le casque en cuivre, du matériel pour la plongée autonome (de 1930 à 1960), ainsi que des documents relatant l’aventure des  Mousquemers,  Jacques Yves Cousteau, Frédéric Dumas, et Philippe Tailliez .

Le lendemain , samedi Jean Michel COUSTEAU, notre Président d'honneur retrouvait avec un vif plaisirJMC Blg ses amis sur le port de Sanary.

 

Ainsi que le soulignait  Daniel Alsters, notre dynamique Président :

"C'est une belle réussite pour Sanary et le Musée Frédéric DUMAS."



 

D'après le texte et les photographies de Damien Doignot sur le site www.six-fours.net.

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans Actions du Musée
commenter cet article
10 juin 2010 4 10 /06 /juin /2010 13:51

 

L’Art Bleu revient à la Maison Flotte du 9 au 18 MARS 2010

affiche ART bleuLe vernissage le lundi soir a attiré un public nombreux, qui a pu apprécier les photographies, les objets de collection ou encore les peintures dédiées au monde sous-marin. Cette exposition a été organisée par le musée Frédéric Dumas.

Cette manifestation était placée sous le signe de la bonne humeur. Odile Rabellino, présidente de la Maison de la Poésie à Toulon avait écrit pour l’occasion deux poèmes, « Idylle sous marine » et « Prière du plongeur ». Ferdinand Bernhard raconta non sans humour l’histoire des photos présentées par Alain Laub. Il félicita également l’équipe du musée pour cette exposition : « Il y a de très belles choses, assez surprenantes et inattendues ».

Daniel Alsters, président de l’association, insista sur le côté artistique de cette exposition et précisa : « le souhait de notre équipe est la pérennisation de cette manifestation crée par les fondateurs du musée. Dont le Président Pierre Yves Le Bigot qui lui donna ce nom pour faire connaître un Salon des Arts appliqués du monde sous marin" vitrine art bleu blog  De nombreux élus et visiteurs étaient venus rencontrer les artistes. Parmi eux Robert Pollio, qui fit partie de l’équipe de la Calypso de 1975 à 1976, et plongea avec Frédéric Dumas en Grèce : « Didi avait une aisance dans l’eau incroyable. Tous les anciens de la Calypso sont restés en contact, nous sommes une grande famille ».

flotte 1Daniel Alsters salua sa présence et rendit hommage à la municipalité : « il me paraît primordial de souligner le soutien du docteur Ferdinand Bernhard et la municipalité sans qui le musée et l’art bleu ne pourraient exister. » L’équipe du musée Dumas s’est ainsi démenée pour organiser une exposition de haute tenue, qui devait ravir initiés ou néophytes.
Au rez-de-chaussée, on retrouve du matériel issu des collections du musée, une reconstitution de prises de vue sous marines, réalisée par Marcel Martin. Ainsi que des livres de collection liés au monde sous-marin. Certaines pièces sont inédites, comme un « caisson flash », créé par Henri Portail pour Cousteau. (Voir ci dessous...)appareil portail
  

Des sculptures en bois flotté de Serge Segni sont aussi de la partie ainsi que des tableaux de Dorothée Clauzel.

 On pourra apprécier l’originalité des peintures sur cagettes de Raphaël Bravo : « Je réalise de la peinture figurative sur ce support, pour des raisons économiques et j’aime recycler le matériel. J’utilise également des palettes de transport ».(voir ci dessous)

 poissons bravo

 

 

 

 

 

 Au niveau du recyclage, on pourra noter l’originalité des encadrements d’Alain Laub au premier étage : « J’ai récupéré des bois flottés échoués sur la plage en Camargue, et j’ai ajouté du raphia ». Ses photos ne manquent pas de charme, et surtout il raconte avec passion le contexte de ses prises de vue. (voir ci dessousphotos Laub 

Le premier étage abrite des photos de haute tenue du marseillais Ludovic Savariello. Il obtint une palme de bronze, décernée par l’association des journalistes plongeurs pour un reportage en Nouvelle Calédonie intitulée « le tour du Caillou ».(voir ci dessous) 

 

Enfin on pourra apprécier la qualité des photographies d’Yvan Chocoloff. Ce montpelliérain a vu ses photos publiées dans toute la presse de la plongée sous marine. Il a également filmé pour des chaînes télévisées et son travail pourrait être résumé dans cette phrase : « Les gens racontent des histoires pour créer des images, moi je fais des images pour que les gens se racontent des histoires ».

D'après le texte de Damien Doignot  sur www.six-fours.net

 

Vous allez pouvoir maintenant, lire ici les deux poèmes d'Odile Rabellino

 

IDYLLE SOUS- MARINE

Tous les plongeurs, un jour,

Ont rêvé de cette union :

Communier avec la mer turquoise…

Sous l’ onde des lieux originels

Au sein de golfes mystérieux

Des sirènes les attendent…

Leurs chants mélodieux

Attirent les explorateurs

Vers des profondeurs infinies…

Leurs lèvres ont connu l’ivresse des lagons bleus

savariello blog 

PRIERE DU PLONGEUR…

Oh ! mer consolatrice

 ! Merveilleuse méditerranée

Aux reflets changeants

Prends soin de tes visiteurs

Ces hommes poissons que l’on nomme plongeurs

Bercés par tes flots,

Avec un grand bonheur

Accueillis par des fonds abyssaux

Parmi les coraux

Gît leurs chagrins abandonnés !

 

J’entends en échos les longs soupirs de l’onde

Mêlés aux chants du vent, tes flots maternels

M’emmènent vers des gouffres éternels

Et je vibre en toi, vivant joyau du monde

 

Odeline

Rabellino / Buchbach

LE 7 MARS 2010

 

 



 

 

 

 

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans Actions du Musée
commenter cet article

Musée Frédéric Dumas

  • : Le blog de histoire-plongée.over-blog.com
  • Le blog de histoire-plongée.over-blog.com
  • : Édition et publication de "La Lettre de l'Association du Musée Frédéric DUMAS"
  • Contact

Profil

  • Le lettre du Musée Dumas
  • Cette Lettre du Musée Frédéric DUMAS prend la suite de celle éditée, la première fois, imprimée, en 1995.
Elle va vous tenir au courant des activités de notre association.
  • Cette Lettre du Musée Frédéric DUMAS prend la suite de celle éditée, la première fois, imprimée, en 1995. Elle va vous tenir au courant des activités de notre association.

Recherche