Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
29 juin 2013 6 29 /06 /juin /2013 08:02

Pour son Centenaire, nous allons continuer avec les inventions de Frédéric Dumas.

Alors qu’il faisait ses débuts dans la chasse sous-marine dans les années trente, d’autres adeptes de cette activité avaient mis au point différent types de masques  dont la plupart étaient en fait des lunettes destinées à protéger les yeux et obtenir une vision subaquatique correcte.amad 0

Le problème étant néanmoins qu’au cours de la descente, la pression s’accentuant, lesdites lunettes se transformaient en ventouses à l’ancienne, aspirant le globe oculaire.

Certains pour remédier à cet inconvénient douloureux y adaptèrent des poires à lavement afin de compenser la pression à l’intérieur.

C’était d’une efficacité relative, mais surtout encombrant.amad 1

C’est un niçois Maxime Forgeot qui eu l’idée d’un masque comportant le nez à l’intérieur ce qui permettais en y chassant un peu d’air lors de la plongée de compenser la pression.

Il l’appela « L’œil marin »

Les premiers masques  étaient nommés par leurs utilisateurs de l’époque, mono-goggle un terme anglicisé se traduisant par « mono-lunettes »

Devant ce problème Frédéric Dumas qui avait une imagination créative et des capacités manuelles certaines,  fabriqua un masque de plongée confortable avec une grande vision.

Il le baptisa le « Pneu-Google » Pourquoi Pneu ?amad 2

Parce que tout simplement, il utilisa une chambre à air de camion dans laquelle il tailla son masque d’une seule pièce.

Il y adapta un verre de fenêtre coupé selon la circonférence ladite chambre à air et le fixa à l’aide d’un cerclage fabriqué lui aussi de sa main.

Madame Janine Dubois ayant vu évoluer  Frédéric Dumas à Portissol en parla à son mari Paul qui réalisa, copiant le Pneu-goggle, le célèbre masque Squale dont le brevet fut déposé en décembre 1944.amad 3 Il est encore fabriqué de nos jours.amad 4

J’ai utilisé le masque Squale pendant toute ma vie de scaphandrier et si je suis reconnaissant à mon ami Paul Dubois d’avoir si bien réussi, je n’oublie pas, pour autant que là encore Frédéric Dumas en était le véritable pionnier. Il en fut aussi comme ci dessous l'un des premeirs utilisateurs.amad 5

Repost 0
Published by Le lettre du Musée Dumas - dans Les pionniers
commenter cet article
26 juin 2013 3 26 /06 /juin /2013 12:27

Nous sommes toujours en 2013dans l’année commémorative de l’année anniversaire des cent ans de Frédéric Dumas.

C’est la raison pour laquelle j’ai fait paraître précédemment la plus importante de ses inventions la Bouée Dumas devenu la PA 61 Fenzy.

Mais il ne s’en est pas tenu là.

Je vais donc continuer à vous faire découvrir ce qu’il a mis au point, discrètement sans faire parler de lui. En voici les principaux exemplaires.

Le masque Pneu Goggle.

L’arbalète de chasse sous-marine en bois.

Le Slip Dumas devenu le Némo.

La sous-cutale souple.

Pourront s’y ajouter les conseils réalistes qu’il nous donnait.

Aujourd’hui, je vais vous parler du « Slip Dumas », porté par son inventeur sur la Calypso ci-dessous.aslp 1

Je l’ai utilisé, car en dotation dans mon sac de plongée alors que j’étais plongeur au GERS souvent aux cotés de ce pionnier si simple et si célèbre.

Le vêtement en question était comme toutes les tenues isothermiques de l’époque en caoutchouc mousse. Il faudra attendre encore un peu pour voir arriver des USA le néoprène d’un tout autre confort.

Ce type de matériau utilisé ne présentait qu’une souplesse relative, s’apparentant à un genre de carton mou, mais carton quand même.

Mais l’été nous plongions bras et jambes nus grâce au « slip DUMAS ».

Voir le plongeur du GERS ci-dessous en Slip Dumas et Bouée Dumas aussi.aslp 3

Mr DUMAS, avait mis au point et fabriqué ce vêtement se fermant sur le haut avec une ligne de crochets à brandebourgs raccordés par un solide cordon élastique. Pour la partie basse, un pan arrière venait se présenter par-devant. Copie parfaite de la couche-culotte pour bébés, qui se fermait avec une ceinture sous la partie haute décrite ci-dessus. Une sacrée trouvaille, car ainsi réalisé ce vêtement collait bien au corps, nous protégeant efficacement sauf pour les membres comme je le cite précédemment

L’invention de ce pionnier fut commercialisée par la Spirotechnique, qui ne lui laissa pas cette appellation d’origine que nous utilisons dans la Marine.

Du slip DUMAS, cela devint le Némo ci-dessous au Musée Dumas.aslp 2

 

 

 

Repost 0
Published by Le lettre du Musée Dumas - dans Les pionniers
commenter cet article
24 juin 2013 1 24 /06 /juin /2013 08:28


aha 1Hans Hass, né en 1929 à Vienne, en Autriche, est décédé dernièrement le 16 juin à l’âge de 94 ans.

Biologiste et très vite cinéaste, ce célèbre pionnier de la plongée et surtout de l’image sous-marine  a commencé très tôt dans ce domaine.

En 1939, alors qu’il pratique la chasse sous-marine dans les Antilles néerlandaises, il va y réaliser ses premières images.

Le navire laboratoire qu’il  a acquis en 1943 avec les succès de son premier long métrage tourné en mer Égée, sera détruit lors de la fin de la guerre.

Il en possédera un second, le Xarifa avec lequel il va parcourir les mers du globe.aha 3

Il faut souligner que son épouse Lotte est elle toute aussi passionnée et l’accompagne lors de ses croisières et plongées.aha 2

On lui doit en particulier la création de l’un des plus beaux et plus fiables des boîtiers destinés à la photographie subaquatique, le Rolleimarin qui comme son nom l’indique contient le non moins célèbre Rolleiflex.aha 4

Il aura au cours d’une existence passionnante produit 70 films.aha 5

Et écrit une trentaine d’ouvrages.aha 6

 

Il va nous laisser l’image d’un très beau couple d’aventuriers de la mer, comme on peut le voir ci-dessous.aha 7

Repost 0
Published by Le lettre du Musée Dumas - dans Les pionniers
commenter cet article
6 avril 2013 6 06 /04 /avril /2013 13:45

Officier de Marine,  capitaine de vaisseau de réserve, ayant à son actif plusieurs commandements dans le domaine de la plongée sous-marine, Paul Gavarry  était devenu le directeur de l’École nationale de travaux sous-marins voulue par la profession. D’un organisme balbutiant, il en fit, de suite, l’INPP, un établissement unique en France et d’une notoriété largement planétaire.

Sous ses directives, il était procédé chaque année à la formation de 500 scaphandriers français et étrangers.

Il vient de nous quitter ce 2 avril à l’âge de 82 ans.

       Ci dessous cdt Gavarry à droite ( Image Bernard Laire)

agav

« D’un vieux scaph’ au commandant Paul Gavarry… »

Adieu commandant,

À la suite de votre courrier amical d’il y a quelques jours, je pensais vous revoir bientôt à l’INPP, ce lieu qui fut l’œuvre de votre vie.

Le destin en a décidé autrement et vous venez de filer votre ancre pour la dernière fois, nous laissant tous très tristes.

Nous  à qui vous étiez heureux d’offrir un accueil plus qu’amical et sans cesse renouvelé dans ce que vous aviez décidé d’appeler « La Maison des scaphandriers »

Je conserve le souvenir de nos rencontres alors que vous étiez Cdt de l’Élie Monnier, et que l’on se retrouvait avec nos  amis René Perrimond Trouchet et le Cdt Claude Riffaud.

Aussi, quand je vous rencontrais  au Comismer vous demandant de venir prendre en main notre école de travaux sous marins.

Ce que vous avez fait, transformant de toutes pièces cet établissement, qui sous vos ordres est devenu un Institut prestigieux, faisant référence,  tant en France que sur le plan international.

Il nous faudra dire, nous les membres de Scaph’50, combien et comment vous avez formé des jeunes hommes à qui vous avez transmis la passion de notre profession.

Vous allez rejoindre toux ceux qui comme vous furent des pionniers et nous ne vous oublierons pas

Gérard Loridon.

Repost 0
Published by Le lettre du Musée Dumas - dans Les pionniers
commenter cet article
26 mars 2013 2 26 /03 /mars /2013 07:56

Les Activités Subaquatiques de Marignane ont le plaisir de vous convier à

« Maurice Fargues »

Un pionnier de la plongée sous-marine

Conférence animée par Bernard Tailliez.afag 1

La plongée sous-marine à l'air comprimé en scaphandre autonome est née en France en 1943. Un groupe d'hommes courageux (MM. Morandière, Dumas, Pinard, Tailliez, Georges et Cousteau) réunis au sein du "G. R. S. Groupe de Recherches Sous-marines" créé par le Capitaine  de Corvette Philippe Tailliez se lancèrent à la découverte du monde sous marin.

Leur travail précurseur posa les bases de la plongée et permit par la suite d'élaborer les outils qui nous permettent aujourd'hui de pratiquer notre activité en toute sécurité.

Maurice Fargues lors d’une plongée à grande profondeur pour étudier le corail.afag 2

Si certains de ces premiers "Mousquemers" connurent une carrière exceptionnelle, le nom de Maurice Fargues est quant à lui injustement tombé dans l'oubli. Membre de ce groupe lors de ces années pionnières, il perdit tragiquement la vie lors d'une plongée à 120m le 17 septembre 1947.

On peut le voir ci-dessous avec Frédéric Dumas à droite avant la plongée fatale.afag 3

Bernard Tailliez s'est associé à l'ASM pour rendre hommage à ce pionnier méconnu avec ce témoignage audiovisuel inédit qui s'appuie à la fois sur ses propres souvenirs et sur les archives de son père le Commandant Philippe Tailliez conservées au Service Historique de la Défense à Toulon.

Programme :

Projection « Mémoire d’un mousquemer », film de Christian Frasson-Botton – 28 minutes

Conférence « Maurice Fargues » - 30 minutes

Questions/Réponses.

Le Musée Frédéric Dumas sera présent lors cette manifestation par l’exposition du matériel d’époque.

 

Repost 0
Published by Le lettre du Musée Dumas - dans Les pionniers
commenter cet article
28 janvier 2013 1 28 /01 /janvier /2013 09:10

Nous apprenons avec beaucoup de tristesse le décès de Denis Martin Laval qui nous quitte à l’âge de 82 ans.aadcml

Il fut longtemps l’un des compagnons du Commandant Cousteau comme médecin à bord de la Calypso.

À ce titre il participa à de nombreuses missions à bord de ce navire prestigieux, dont le tournage du Monde du Silence en 1955/56.

Il disait de Bébert Falco, son grand ami :

C’est l’homme le plus exceptionnel que j’ai pu rencontrer.

Les obsèques religieuses auront lieu le mardi 29 Janvier 2013 à 9 H 30, en l’église St-Pierre dans le 5 ème, suivies de l’inhumation au cimetière St Pierre de Marseille.

Repost 0
Published by Le lettre du Musée Dumas - dans Les pionniers
commenter cet article
30 décembre 2012 7 30 /12 /décembre /2012 09:44

Pour 2012…et comme on dit en Provence :

A l’an que ven ! Se sian pas mai, que siguen pas men »

( À l’an qui vient ! Si nous ne sommes pas plus, que nous ne soyons pas moins )

aaa 1Avec les Vœux du Writter du Blog, car c’est maintenant dans ce dernier terme que j’ai été remis à ma place,  sur le site du Musée Dumas.

 Ce que je fais avec  la carte postale du Yellow Submarine ci-dessous.

Une très pièce qui va détrôner notre Chevalier de Beauve.aaa 2

Pour le blog nous allons faire un état des lieux en ce jour de fin d’année et voir ensemble ce qui a été produit.

Depuis sa création en  juin 2010 notre blog à :

reçu 14261 visites

vu la lecture de 31584 pages

Sa journée record le 20 / 04 / 2011

Son mois record 11 / 2012

Le Yellow Submarine a été visité 62 fois suivi par les pièces historiques 41 fois.

Pour l’année 2012 il y a eu l’édition de 64 articles, c'est-à-dire plus d’un par semaine, donc, une parution largement hebdomadaire.

Nous allons terminer sur une bonne note avec le 317 ème don de cette année offert par monsieur Jean Pierre Chopin plongeur chevronné car ayant été au GISMER, à la COMEX et à l’IFREMER.aaa 3

Voir ci-dessus l’image d’une très beau fusil sous-marin de marque BASOK, français car breveté SGDG comme figurant sur la crosse.

Il me reste à vous souhaiter un bon réveillon de la St-Sylvestre.

Pour 2013…nous verrons le lendemain.

Gérard Loridon.

Repost 0
Published by Le lettre du Musée Dumas - dans Les pionniers
commenter cet article
27 décembre 2012 4 27 /12 /décembre /2012 09:37

Du président Daniel Alsters.aaa 1

« C’est au nom de l’association du musée Frédéric Dumas et de son conseil d’administration que je présente à tous nos membres, amis et lecteurs de notre blog nos meilleurs vœux pour l’année 2013.

Année que nous souhaitons dans un prolongement aussi faste que celle écoulée remplie d’activités et de donations qui ont atteint à ce jour 317 documents, pièces archéologiques, matériels venants ainsi enrichir nos collections.

Ce qui nous permettra de faire connaître au plus grand nombre d’entre vous ce patrimoine que nous ont laissé nos grands pionniers du sous-marin et inventeurs de génie.

Les promesses espérées de notre croissance ne manqueront pas de  se concrétiser lors du salon de la plongée de Paris où nous serons présents, du 11 au 13 Janvier.aaa 2

Nous vous invitons et attendons votre présence sur notre stand où vous serez les bienvenus ».

Daniell Alsters y présentera le Dimanche à 13 H à l’espace scénique une conférence historique « À la recherche de Frédéric Dumas. »aaa 3

 

Repost 0
Published by Le lettre du Musée Dumas - dans Les pionniers
commenter cet article
22 décembre 2012 6 22 /12 /décembre /2012 11:25

Une expédition Varoise. 

Nous relevons dans Var matin le futur exploit d’Anne et Jean Pierre Joncheray, plongeur et archéologues bien connu du musée Duma, et généreux donateur de leur collection intégrale des « 20 fascicules des épaves de Provence »aapp 1

Ils vont se lancer à la recherche en Islande de l’épave du Pourquoi pas du Commandant Charcot rendant ainsi hommage à ce grand explorateur, qui grâce à eux ne sera donc pas oublié. Dans la grande tradition de la Marine française il avait disparu, sur la passerelle de son navire, au cours d’une violente tempête en septembre 1936.aapp 2

Cett épave de 40 m de long repose maintenant, en Islande, par 20 M de fond au largedes récifs d’Aftanès.

Il faut un certain courage, que nous leur connaissons par ailleurs, pour aller s’immerger dans une eau continuellement à très basse température, sur un site parcouru de courants violents  et où la longue houle de l’Atlantique est toujours présente.aapp 3

Ils ne sont cependant pas des inconnus dans le monde de l’archéologie subaquatique ayant à leur actif la découverte de cinquante épaves antiques et autres. Ils sont aussi des auteurs bien connu leurs différents ouvrages faisant largement référence dans le sous-marin.

Ces deux varois de St Raphael se sont déjà frottés aux mers du septentrion en participant à la recherche de « La Combattante » navire des FNFL qui avait été torpillé en Écosse en 1944. Rappelons-nous que c’est à bord de contre torpilleur que le général De Gaulle va débarquer en France le 14 Juin 1944.

Mais laissons la parole à JP. Joncheray de retour d'une mission exploratoire en Islande, ainsi qu’il s’exprime dans Var-Matin :

« L’archéologie dit-il consiste à préciser certains points de l’histoire  en trouvant des preuves matérielles au cours des fouilles. Charcot appartient à l’Histoire de France au travers de sa vie et de ses nombreuses expéditions scientifiques ».

Il continue fournissant des détails importants :

« Le navire repose dans un site protégé. Il nous fallait donc obtenir les autorisations nécessaires, Procéder aux formalités administratives. Mais nous avons reçu un accueil favorable et chaleureux »

Et dernières précisions :

« Nous ne jouerons pas les pilleurs de tombes. Il y a suffisamment  d’objets de Charcot à terre pour continuer à en ramener. Nous y allons simplement pour faire un état des lieux de cette épave mythique. Des plans vidéos encore jamais tournés. On se contente de regarder sans toucher en somme… » 

Assistée de Jacques Lelay un cinéaste connu pour ses très belles images sous-marines, Anne et Jean-Pierre Joncheray vont encore une fois faire revivre l’histoire française en faisant sortir du fond des mers l’un de nos authentiques héros, une figure exemplaire pour les générations futures.

Repost 0
Published by Le lettre du Musée Dumas - dans Les pionniers
commenter cet article
23 octobre 2012 2 23 /10 /octobre /2012 13:11

                             « Les  fils de Philippe Tailliez 10 ans après »

                                                                       (Reportage photographique Bernard Laire

                                                                               Texte et composition Gérard Loridon).acft 1

Ce jeudi 18 octobre le musée était largement représenté lors de la manifestation organisé par le Service Historique de la Défense, à l’escale Castigneau.

Sa conceptrice Mme Carole Gragez, conservateur du patrimoine, nous a fait découvrir le SHD, c’est dire le service historique de la Défense.

Ce, aux côtés d’intervenants célèbres.

De Gauche à droite :

Félix Tailliez le petit fis du Cdt Tailliez, le médecin gal Bernard Broussolle, le capitaine de Vaisseau Jacques Fourniol, le Cdt Paul Gavary directeur de l’INPP, madame Carole Gragez, le capitaine de frégate Philippe Bisciglia, le lieutenant de vaisseau Laurent Heyer.actf 9

Et, ensuite, le fonds Philippe Tailliez, un monument d’archives que le Commandant avait remis à la Marine pour que tous y ai accès.

Bernard Tailliez son fils nous à présenté sous la forme d’un hommage détaillé la vie du Premier Maître Fargues. Ce qui n’a pas manqué de toucher particulièrement les membres du Musée présent, nous qui avons choisi de donner son nom à la salle de la rue Lauzet. Le ton de la présentation, des images inconnues de ce grand pionnier premier plongeur mort en mission  a captivé la salle, ainsi que les membres de sa famille bien présente.actf 8

Félix Tailliez, le petit fils du commandant nous a projeté un film qu’il a lui même réalisé jusqu’au Viet Nam « Mémoires sans câbles » Il nous raconte comment son grand père, à l’époque de l’Indochine avait formé des plongeurs dans l’ile de Culao Ré. Il va même plus loin en nous faisant retrouver quelques une de ces plongeurs émus de ses souvenirs lointains.

La capitaine de Frégate Bisciglia que j’ai bien connu à l’Amicale des plongeurs démineurs nous as dit longuement la fienté qu’il avait d’avoir servi et rencontré le Commandant Philippe Tailliez au cours de son existence de plongeur Démineur dans la marine.

Une courte pose sympathique avec quelques rafraichissements nous a permis de nous retrouver.

Le Président et Patrick Mouton présentant son ouvrage sur Philippe Tailliez.actf 6

J’y ai revu mes amis de l’Amicale des PLDM, surtout Jean François Paté,actf 3 et nos souvenirs lors de la création de « L’Écho des grands fonds » dont j’ai été le premier rédacteur.

Était présent, le vainqueur du Titanic, Paul Henri Nargeolet à Gauche.actf 7

C’est le médecin général Broussole que j’ai bien connu lors de son arrivée au GERS, en 1956,

Qui nous a longuement parlé de cet organisme prestigieux où j’ai eu l’honneur de servi sous les ordres d’officiers et officiers mariniers qui ne l’étaient pas moins.

Nous allons revoir ces images chargées d’histoires de cette époque pionnières ou le Cdt Taillez nous emmenait faire des découvertes archéologiques au Titan et des films sou marins à Escampobariou. Ensuite sous les ordres du Capitaine de Frégate Chauvin, les essais de l’Oxygers du Cdt Alinat, du DC 52actf 4 du pharmacien Dufau Casanabé qui lui donna ainsi ses initiales, du DC 55 de pharmacien Pal Perrimond Trouchet et de l’Ingénieur Mécanicien Vallance. Et bien d’autres de ces inventions qui sont encore utilisées.

C’est le capitaine de Vaisseau Jacques Fourniol qui prenant la suite nous a présenté les groupes de plongeurs démineurs, ces hommes courageux mettant leur vie en péril à chaque approche de ces engins meurtriers oubliés depuis le dernier conflit et toujours potentiellement dangereux. De belles images d’explosion qui nous prouvent encore l’efficacité de ces mines de toutes natures.

La Plongée et l’intervention sous la mer a été ensuite développée par le lieutenant de vaisseau Laurent Heyer de la cellule plongée d’intervention sous la mer

Des images très techniques sur nos moyens actuels de pénétration sous marines.

Mon ami, le Cdt Paul Gavarry à droiteactf 2 nous fit part des ses souvenirs lui qui a vécu toutes ces époques au travers de différends commandement qu’il a vécu au GERS, au Gismer et au Comismer.

Devant une salle complète,actf 10 le vice amiral d’escadre Xavier Magne est venu clôturer cette matinée très chargée spécifiant son rôle dans la force d’action navale qu’il a en charge et où la pénétration sou marine lui est largement dévolue.

Une matinée historique avec les souvenirs de notre patrimoine et des hommes qui l’ont conçu tel Philippe Tailliez qui fut mon Pacha et ensuite mon ami.actf 11

Repost 0
Published by lettre-musee-dumas.over-blog.com - dans Les pionniers
commenter cet article

Musée Frédéric Dumas

  • : Le blog de histoire-plongée.over-blog.com
  • Le blog de histoire-plongée.over-blog.com
  • : Édition et publication de "La Lettre de l'Association du Musée Frédéric DUMAS"
  • Contact

Profil

  • Le lettre du Musée Dumas
  • Cette Lettre du Musée Frédéric DUMAS prend la suite de celle éditée, la première fois, imprimée, en 1995.
Elle va vous tenir au courant des activités de notre association.
  • Cette Lettre du Musée Frédéric DUMAS prend la suite de celle éditée, la première fois, imprimée, en 1995. Elle va vous tenir au courant des activités de notre association.

Recherche